Parmigiani Fleurier Coup de cœur

15 janvier 2016 à 13:18

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 tourbillon : tradition contemporaine

L’horlogerie semble compliquée de loin ; et pourtant, on peut résumer l’acte d’achat à un mot : l’esthétique.

Une esthétique réussit, c’est un mélange de tradition et d’éléments plus moderne.

Dans l’article suivant, nous allons vous expliquer pourquoi la Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Tourbillon est un parangon du tourbillon simple de haute horlogerie.

L’exercice du tourbillon, la non-complication (un tourbillon n’est pas une complication stricto sensu) la plus emblématique, est délicat, car tout a déjà été fait. Comment renouveler le genre ?

De même que pour mettre au point un tourbillon, il est question d’équilibre entre la chaîne d’énergie et les différents composants ; il est aussi question d’équilibre dans les différents composants d’habillage.

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Tourbillon

La série des Tonda 1950 a été créé pour accompagner la seconde phase du développement commercial de la marque Parmigiani Fleurier, filiale « produit final », de MHF. Ce groupe est constitué de 5 maisons, dont 4 fournisseuses de composants : Ato-Kalpa pour les spiraux et composants, Vaucher pour les mouvements complets aux finitions haute horlogerie, Quadrance pour les cadrans et Elwin pour la visserie.

Cette série, Tonda 1950, représente la volonté de produire des montres conservant des niveaux de finition Haute Horlogerie, mais à des prix et avec des looks plus accessibles pour le grand public.

C’est aussi pour les passionnés les moyens d’accéder à certaines finitions incroyables sur des montres relativement grand public, on peut penser au cadran noir/anthracite de la Tonda 1950 simple, qui repoussa lors de sa présentation en 2012 les limites de l’exercice.

Cadran graphite de la Parmigiania Tonda 1950

Les critères de la série 1950 : boitier rond, cornes « ailes » de Parmigiani affinées, boitier plat, métal précieux, cadrans d’exceptions.

Le boîtier et les cornes : ils sont spécifiques à la série 1950, ils reprennent le design habituel de Parmigiani, en affinant leurs volumes, on met l’accent sur l’intérieur de la montre.

Le cadran : c’est l’un des domaines d’excellence de la 1950, ce tourbillon présente 4 versions : jade blanc, jade noir, grainé blanc et côtes de Genève bleues. Cette dernière est un type de finition assez typique de PF, on retrouve souvent ce magnifique bleu abysse, si ce n’est pas la première fois qu’il est apposé sur des côtes de Genève, c’est la première fois que l’ensemble du cadran nous laisse apprécier la finesse de ces cotes réalisées à la meule de bois de buis.

Le mouvement : c’est évidemment le point d’orgue de ce garde-temps. La contrainte de la série 1950 est importante : avoir un mouvement le plus plat possible. Sachant qu’un tourbillon est gourmand en termes d’épaisseur, il s’agit donc de trouver des solutions technologiques permettant de contenir sa hauteur.

Et Parmigiani a opté pour l’ensemble des moyens appropriés : le mouvement est d’une taille inhabituelle : 14 ¼, soit 32mm, ce qui le situe entre les Valjoux 2824 et Unitas 6497 ; pour une épaisseur de 3.4mm. Si les dimensions sont étonnantes, la cadence est traditionnelle, avec une cadence de 21600 a/h pour 42 heures de RdM.

Gros plan sur le mouvement de la Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Tourbillon

Ce grand diamètre permet d’implanter et un micro rotor (soit un gain d’épaisseur d’environ 1.5mm) et en plus un tourbillon volant. Celui-ci permet de gagner de l’épaisseur au niveau du tourbillon par la suppression du pont supérieur. La cage de tourbillon usiné dans du titane pèse seulement ¼ de gramme, c’est la plus légère du marché actuellement. Ce tourbillon est implanté à 7h30, ce qui confère à l’ensemble une touche de décalage heureuse, rappelant les classiques des Breguet du XVIIIe siècle.

Au poignet, c’est beau, ce n’est pas une montre spectaculaire, c’est une montre pour connaisseur un peu dandy, en métal et cadran blanc, elle est presque indétectable, la vraie furtivité : l’élégante discrétion.

Notre coup de coeur revient à la version or rose, cadran bleu abysse.

Par Malik Bahri 

Phtoto : Le Guide des Montres / Parmigiani

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

Parmigiani dans la course !

La manufacture appartenant au groupe Sandoz soutient la course Cancer Research UK Boat Races sur la Tamise. Ce monument londonien oppose deux grandes universités de la capitale anglaise par bateaux d’aviron interposés, depuis près de deux siècles.    Nicolas Dembreville   Londres, gare de...

Lire la suite

Les tendances du SIHH 2016

En janvier à Genève, Le SIHH (Salon International de la Haute Horlogerie) ouvre les “hostilités” de l’année horlogère. Les grandes nouveautés des manufactures du groupe Richemont y sont dévoilées. Nicolas Dembreville   Comme les Protestants se sont séparés des Catholiques au...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

6 mars 2017 à 17:45

Au poignet : l'incroyable RM 50-03 McLaren F1

Présentée lors du SIHH 2017, la RM 50-03 McLaren F1 est une fois de plus un concentré de ce qui se fait de plus technique dans le monde de l’horlogerie allié cette fois-ci avec le pape de la formule 1, Mc Laren. McLaren F1 + Richard Mille = l’équation évidente ! Première expression...

Lire la suite

9 décembre 2016 à 20:02

G-SHOCK Part 2 : laissez passer les professionnels !

Air / Mer / Terre : Trio c’est 3 fois plus Casio … La marque nippone ne se contente pas uniquement de concevoir des montres solides pour le bonheur des cascadeurs urbains. Au  même titre que la plus célèbre des marques horlogères suisse au cours des années 50, 60, 70 qui va mettre au...

Lire la suite

21 mars 2016 à 12:47

Rolex Cosmograph Daytona ref 116500LN : le cru 2016

Petit retour en arrière,  Baselworld 2013 : les passionnés de Rolex du monde entier attendent impatiemment LE nouveau Daytona qui doit célébrer les 40 ans (1963-2013) de la montre la plus iconique de la marque à la couronne. Malheureusement rien ne se passe concernant le modèle en acier,...

Lire la suite

10 mars 2016 à 20:12

Décollage immédiat avec la Richard Mille RM 50-02

La RM 50-02 en forme de hublot d’Airbus, invite à un petit voyage dans les airs. Elle propulse celui qui la contemple au milieu des stratus et des cumulo-nimbus. Avec cette montre, Richard Mille prouve une nouvelle fois son incroyable créativité et sa capacité à se renouveler sans...

Lire la suite

2 mars 2016 à 19:57

La déferlante Overseas de Vacheron Constantin

Vacheron Constantin a frappé fort en lançant une gamme de cinq nouvelles Overseas très réussies. Cette vedette a été encensée par le petit monde horloger lors du dernier salon SIHH. Cela prouve qu’on peut être une respectable manufacture pluri-centenaire et concevoir de belles montres...

Lire la suite