Tag Heuer Coup de cœur

26 novembre 2012 à 19:14

GPHG 2102 : Consensuel ou convenu ?

Le Grand Prix de la Haute Horlogerie de Genève, GPHG pour les intimes, s'est achevé hier soir. Les lauréats des différentes catégories furent couronnés par un jury composé de professionnels de l'industrie http://www.gphg.org/horlogerie/fr/gphg-12/jury horlogère au sens large : journalistes, détaillants, historiens, ainsi que le lauréat de l'édition 2011, hors concours pour l'édition suivante mais d'office membre du jury, en la personne de Denis Flageollet, cofondateur de De Béthune.

Sagesse, prudence, raison : voilà probablement les trois qualificatifs les plus appropriés pour le palmarès 2012. Le prix ultime, l'Aiguille d'Or, fut attribué à TAG Heuer pour sa Mikrogirder, autrement dit la montre la plus rapide et la plus précise du monde, avec 7,2 millions d'alternances par heure pour une précision diabolique de 5/10.000èmes de seconde. Des chiffres qui donnent le vertige, pour une pièce hors norme.

Si l'on saluera la consécration des travaux de R&D développpés par TAG Heuer sous la houlette de Guy Sémon, responsable de ce département à la Manufacture de la Chaux-de-Fonds, on regrettera toutefois justement l'aspect très élitiste de cette pièce : un garde-temps "de laboratoire", à l'utilité incertaine voire nulle, à la production embryonnaire et au développement commercial inconnu.

On conviendra que c'est un soucis constant de faire évoluer la technique horlogère et, en cela, cette consécration revient effectivement de droit à TAG Heuer. On conviendra tout autant de la nécessaire démocratisation de l'art horloger et, en ce cas, le choix de cette pièce ultra-futuriste, à l'esthétique est-allemande et totalement hermétique au grand public est plus discutable. 

Les prix suivants sont nettement plus consensuels - voire bienvenus ! C'est le cas du tourbillon volant de Chanel, monument d'esthétisme, de poésie, de subtilité et d'élégance, allié à une technique de haut vol.

MB&F remporte le Prix de la Montre Homme avec sa première Legacy Machine (LM). Une consécration pour l'équipe de Max Büsser, qui a amorcé avec cette pièce une rupture par rapport à ses Horological Machines (HM) par lesquelles il se fit connaître et reconnaître ces dix dernières années. Avec la LM1, le jury a donc autant consacré un garde-temps technique et esthétique, profondément enraciné dans la culture horlogère, que la trajectoire d'une marque capable de se réinventer avec brio autour des plus grands noms du sérail, comme ici avec Jean-François Mojon et Kari Voutilainen.

Qui d'autre que HYT pour le Prix de l'Innovation ? Vincent Perriard, le savant fou CEO de la marque, entouré de chercheurs en mécanique des fluides, avait créé l'évènement lors de BaselWorld 2012. Son affichage horaire par déplacement de fluides invente un nouveau mode de lecture de l'heure. Le choix du jury n'est pas discutable, mais l'on pourra regretter, à nouveau, que l'enfant terrible de la Haute Horlogerie, Christophe Claret, n'ait pas été distingué pour son incroyable X-Treme 1, présentée lors du même BaselWorld et qui méritait tout autant (voire plus ?) ce prix. Les goûts, les couleurs...

Les autres prix relèvent du consensus : la Grande Complication revient naturellement à Greubel Forsey (Invention Piece), qui survole cette discipline depuis bien longtemps déjà. Le prix Joaillerie et Métiers d'Arts revient à l'Imperiale Tourbillon Full Set - quoi de plus naturel pour Chopard. Dans un registre parallèle, Cartier fut également consacré par le biais de sa conceptrice Carole Forestier Kasapi, un prix du Meilleur Horloger Concepteur qui valorise comme il se doit une personnalité féminine devenue référente dans la profession.

Ce GPHG 2012, fort convenu, légitime mais sans relief ni surprise, a permis néanmoins au plus grand nombre de découvrir la marque Habring2 laquelle, avec sa Doppel 2.0, a remporté le Prix de la Montre Sport. Marque moins consensuelle, pièce positionnée "outsider", compréhensible du grand public, complication simple mais peu évidente à manier (chrono à rattrapante), surprise du palmarès : de justesse, les sages du GPHG ont redonné un peu de couleurs à cette édition 2012.

 

Olivier Müller

 

Visuels © Delos Communications / GHPG / Greubel Forsey / TAG Heuer / HYT / Foversta / Equation du Temps / Habring2 / Chanel

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

9 mars 2015 à 21:46

Essai : TAG Heuer Formula 1

  Quel chronographe suisse authentique s’offrir aujourd’hui sans (trop) se ruiner ? TAG Heuer répond : la Formula 1. Le Guide des Montres détaille la pièce conçue pour répondre à cette délicate équation de l’entrée de gamme qui doit rester, avant tout, une véritable...

Lire la suite

3 novembre 2014 à 21:52

Chômage partiel, licenciements : coup de froid chez TAG Heuer

  Les insolents taux de croissance et fanfaronnades des CEO l’aurait presque fait oublier : l’horlogerie est une industrie comme les autres. Et ses patrons, des dirigeants comme les autres, de ceux qui réduisent la voilure lorsque le vent tourne. C’est ce qui vient de se produire chez...

Lire la suite

11 septembre 2014 à 11:31

Apple vs Switzerland

  Les groupes Swatch et Richemont ont des accords tacites suivant lesquels la débauche d’un groupe à l’autre, notamment pour les forces de vente, est un sport prohibé. En matière de RH, ces deux grands s’entendent donc (à peu près) clairement sur qui fait quoi. Aussi, quand le géant...

Lire la suite

1 septembre 2014 à 19:16

TAG Heuer : machine arrière sur le CH80

  TAG Heuer vient d’annoncer, sans (trop de) fard, le report de la mise en production de son tout nouveau et premier calibre 100% maison, le CH80. Annoncé en grandes pompes à Baselworld, déjà projeté dans deux modèles, il se voit aujourd’hui reporté pour une optimisation. Le Guide des...

Lire la suite

Spécial été : Le Guide des Montres de plongée

  L’été est bel et bien arrivé, et avec lui, les départs en vacances, les afterwork sur les terrasses ensoleillées, le farniente au bord des piscines, des séances de plongées dans les îles… Pour toutes ces activités estivales, les montres de plongée sont les garde temps à...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

22 mars 2018 à 16:12

Tudor Black Bay Fifty-Eight : la meilleure des Black Bay ?

Voici un de nos coups de cœur Basleworld 2018, la Black Bay Fifty-Eight (référence M79030N-002) pour une raison simple, ses proportions ! Outre le fait qu’elle se rapproche beaucoup de la Submariner référence 7924 gros remontoir (aka Big Crown), ce qui est déjà une excellente nouvelle,...

Lire la suite

6 mars 2017 à 17:45

Au poignet : l'incroyable RM 50-03 McLaren F1

Présentée lors du SIHH 2017, la RM 50-03 McLaren F1 est une fois de plus un concentré de ce qui se fait de plus technique dans le monde de l’horlogerie allié cette fois-ci avec le pape de la formule 1, Mc Laren. McLaren F1 + Richard Mille = l’équation évidente ! Première expression...

Lire la suite

9 décembre 2016 à 20:02

G-SHOCK Part 2 : laissez passer les professionnels !

Air / Mer / Terre : Trio c’est 3 fois plus Casio … La marque nippone ne se contente pas uniquement de concevoir des montres solides pour le bonheur des cascadeurs urbains. Au  même titre que la plus célèbre des marques horlogères suisse au cours des années 50, 60, 70 qui va mettre au...

Lire la suite

21 mars 2016 à 12:47

Rolex Cosmograph Daytona ref 116500LN : le cru 2016

Petit retour en arrière,  Baselworld 2013 : les passionnés de Rolex du monde entier attendent impatiemment LE nouveau Daytona qui doit célébrer les 40 ans (1963-2013) de la montre la plus iconique de la marque à la couronne. Malheureusement rien ne se passe concernant le modèle en acier,...

Lire la suite

10 mars 2016 à 20:12

Décollage immédiat avec la Richard Mille RM 50-02

La RM 50-02 en forme de hublot d’Airbus, invite à un petit voyage dans les airs. Elle propulse celui qui la contemple au milieu des stratus et des cumulo-nimbus. Avec cette montre, Richard Mille prouve une nouvelle fois son incroyable créativité et sa capacité à se renouveler sans...

Lire la suite