Panerai Essais

20 octobre 2015 à 14:04

Panerai Radiomir S.L.C 3 Days PAM449

Parmi les SL faisant un clin d’œil aux glorieuses vintage de l’officine, les modèles Radiomir ne sont pas si nombreuses.

Il y a eu la PAM21 en 1997, en platine et mue par un calibre Rolex 618 comme le modèle d’époque. Beaucoup plus tard, en 2006, la PAM232 et la PAM249 « California » venaient gonfler les rangs des références rendant hommage à la 3646. Il faudra attendre encore six ans pour que Panerai présente la PAM449, une pièce éditée en série limitée à 750 exemplaires. La particularité de cette pièce est qu’elle rend hommage à celle par qui tout a commencé, la 2533, produite en 1936 à destination de la Marina Militare dans le cadre d’un projet secret (la création des premiers nageurs de combat de l’histoire).

 

D'un point de vue historique, la Radiomir PAM449 est la réplique moderne presque parfaite de la mère de toutes les montres Panerai, la 2533. Il s’agissait du premier prototype de montre produit par/pour l'officine, 2 exemplaires possédant ce cadran si particulier sont connus à priori. A cette époque Panerai est alors un fournisseur de la Marina Militare et produit divers instruments mais n’est en aucun cas fabriquant de montres.

Désireux d’avoir une montre étanche Panerai se tourne naturellement vers la référence dans le domaine (déjà à l’époque), Rolex.

La 2533 est donc initialement une référence Rolex (une facture du 13 juin 1936 fait état d’une commande de la part de G.Panerai & Figlio à Rolex de 19 réf.2533), le boitier Oyster est de type coussin, la couronne est vissée, le mouvement est un Rolex 618 sur base Cortebert. Le cadran était alors fabriqué et monté par Panerai, il était déjà de type sandwich et son auto-luminescence était assurée par du Radium, d’ou le nom « Radiomir ». Ce prototype de cadran se distinguait par sa simplicité. 3 index bâton à 3/6/9 heure, un double index bâton à midi et des points sur les intermédaires des 5 minutes. Les aiguilles, elles aussi « chargées » au Radium étaient bleuies. Plus tard, le cadran deviendra plus conventionnel en adoptant index et gros chiffres arabes, devenant par la même occasion une signature visuelle pour la marque et ce jusqu’à aujourd’hui.

Gros plan sur le cadran la Radiomir PAM 449

Cette réédition « hommage » vient donc boucler la boucle et combler les amateurs de la marque. Son cadran singulier, emprunt d’un dépouillement complet, représente les prémisses de la simplicité qui distinguera longtemps les Panerai de leurs concurrentes.

Le boitier de 47mm réalisé en acier AISI 316L reprend la fameuse forme coussin et ses anses fils (qui peuvent être démontées afin de changer le bracelet). L’épaisseur du boitier et du fond transparent est plus importante que celui d’une 232 (autre Grande réédition de la Radiomir, équipée elle d’un verre saphir et disposant d’un fond plein) ce qui donne à l’ensemble une carrure virile et affirmée. Malgré ses 47mm de diamètre, le confort de la PAM449 est immédiat. On l’oublie très vite.

Côté cadran, pièce maitresse de la PAM449, il est fidèle à l’original, sa réalisation est parfaite. On retrouve les index bâton et les points, l’inscription 2 lignes « RADIOMIR PANERAI » est gravée et non pas peinte. Les aiguilles bleuies identiques à la 2533 sont superbes dans leur réalisation et matchent parfaitement avec le cadran.

L’ensemble constitue à mon sens l’une des plus belle Panerai moderne et l’une des plus réussi des réédition « hommage ». Une véritable pièce de musée que l’on peut porter quotidiennement sans crainte.

Enfin, cerise sur le gâteau dans le mimétisme entre l’ainée et la cadette, le verre est un plexiglas, non pas « Dôme » comme sur la 249 mais de type« cheminée » (le verre de la 2533 était en polymethacrylate de methyle). Bien que très solide, Panerai fournit un second plexiglas au cas ou.

 

La PAM 449 côté mouvement

Côté « motorisation », point de Rolex 618. C’est la désormais réputé P.3000 maison qui équipe la PAM449. Il a entièrement été conçu, développé et produit en interne. Bien que d’une conception moderne, ce P.3000 répond à l’ADN de la marque en proposant un remontage manuel (3 jours de réserve de marche), une structure simple, de la robustesse et une excellente précision.

Avec cette Radiomir, OP propose une véritable réussite, un savant mélange entre racines historiques et pure ADN de la marque et ce qu’est devenu la petite maison florentine.

Racée et virile sous certains angles, sensuelles et douces sous d’autres, son design daté de plusieurs décennies n’a pas pris une ride, incontestable intemporalité, la signature d’une valeur sûre pour les collectionneurs ou amateur souhaitant se distinguer.

 

Ce modèle vous intéresse, vous souhaitez l'acquérir ?

Contactez Emotion of Time de la part du Guide des Montres.

contact@emotionoftime.com

00 33 (0)6 61 31 22 11

Crédits photos : Emotion of Time

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

Les tendances du SIHH 2016

En janvier à Genève, Le SIHH (Salon International de la Haute Horlogerie) ouvre les “hostilités” de l’année horlogère. Les grandes nouveautés des manufactures du groupe Richemont y sont dévoilées. Nicolas Dembreville   Comme les Protestants se sont séparés des Catholiques au...

Lire la suite

22 mai 2015 à 21:02

4 nouvelles Panerai pour l’été

Non, Panerai n’a pas tiré toutes ses cartouches au SIHH en janvier dernier. La marque récemment installée à Neuchâtel conservait quatre garde-temps au chaud pour la mi-saison : une Luminor et trois Radiomir. La suite est déjà écrite depuis bien longtemps : les Paneristi dissèqueront...

Lire la suite

20 janvier 2015 à 19:46

SIHH 2015 : Les nouveautés Panerai

  Panerai reste Panerai. La marque née en Italie revisite avec une prudence inégalée son passé et y ajoute de méthodiques touches de modernité. Ce SIHH 2015 n’a pas failli à la tradition, avec un coup de projecteur marque sur l’univers Submersible, un deuxième sur les Equations du...

Lire la suite

16 décembre 2014 à 20:28

SIHH 2015 : Panerai et Audemars Piguet

  Alors qu’un dernier mois reste à s’écouler avant que le SIHH 2015 n’ouvre ses portes, les moteurs horlogers commencent à sérieusement vrombir. Ces derniers jours, Panerai et Audemars Piguet ont lancé deux assauts.    Le premier est massif, noir, il vient d’Italie et il est...

Lire la suite

4 décembre 2014 à 18:24

Panerai Luminor 1950 Chrono Monopulsante Left Handed (PAM 579)

  Quelle autre marque de montres masculines italiennes que Panerai ? Difficile à dire, tant la firme du groupe Richemont s'est arrogé la part du lion depuis 20 ans. Alors que l'Italie se concentrait sur son savoir-faire dans le cuir et le bijou, Panerai s’est emparée d’un positionnement...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

17 juin 2015 à 20:12

Tissot T-Complication Chronomètre

La précision ultime peut-elle être belle ? Voilà probablement la question que s’est posée Tissot en développant son nouveau modèle de chronomètre. C’est précisément cette pièce qui a remporté il y a deux ans le Concours de Chronométrie. Elle est aujourd’hui proposée dans le...

Lire la suite

13 juin 2015 à 18:21

Corum : retour de la Bubble

C’est le grand retour de la Bubble by Corum ! Cette pièce si atypique, à la fois dans l’horlogerie et dans les collections de la marque, connut son heure de gloire entre 2000 et 2005. Elle est toujours  identifiable par son verre saphir ultra bombée, lequel n’est pas sans rappeler les...

Lire la suite

1 juin 2015 à 23:20

Breitling Navitimer AOPA

Un double mythe revoit le jour : la Navitimer d’une part, et l’illustre blason de l’AOPA d’autre part. Tout deux sont aujourd’hui réunis pour une série très exclusive de 500 pièces signées Breitling. L’histoire qui lie ces deux pionniers n’est pas nouvelle. La Breitling...

Lire la suite

9 mars 2015 à 21:46

Essai : TAG Heuer Formula 1

  Quel chronographe suisse authentique s’offrir aujourd’hui sans (trop) se ruiner ? TAG Heuer répond : la Formula 1. Le Guide des Montres détaille la pièce conçue pour répondre à cette délicate équation de l’entrée de gamme qui doit rester, avant tout, une véritable...

Lire la suite

5 décembre 2014 à 13:51

Seven Friday M2-1 au poignet !

  La voici, enfin. La SevenFriday, cette petite marque indépendante qui fait tant de buzz. Déjà, parce que l’on ne sait pas grand chose d’elle. Sur son site, SevenFriday annonce d’ailleurs la couleur. Lorsque l’on veut en savoir plus sur elle, une simple page affiche : « Pas de...

Lire la suite