Coup de cœur

23 juin 2015 à 20:16

HYT H3 et H1 Skull

Pour tout amateur d’horlogerie indépendante et foncièrement décalée, HYT est un passage obligé lors du salon de Bâle. La marque hydro-mécanique s’est imposée en moins de quatre ans comme le chouchou du Palace, cet espace qui regroupe à Baselworld la plupart des horlogers indépendants.

Suivant sa feuille de route annoncée dès les débuts de la société, le président de HYT, Vincent Perriard, vient d’y annoncer sa H3. La pièce arrive avec une année de retard, justifiée par les temps de développement plus longs que prévu des H1 et H2. Pourtant, aujourd’hui, l’attente est largement récompensée. 

Une rupture complète

La H3 est une rupture complète par rapport aux modèles précédents. La plus évidente de ces ruptures est son format : la pièce se décline de manière longitudinale, suivant un très large rectangle et non plus une forme ronde. Autre différence majeure : le fluide horaire est aujourd’hui disposé non plus de manière circulaire mais horizontale. De surcroît, l’affichage de l’heure aujourd’hui attribué à des satellites, tels que ceux que l’on peut voir chez Urwerk.

Malgré les dimensions XXL de la pièce (62 x 41 mm) et de son prix (264 000 euros), la H3 est un redoutable objet de convoitise horlogère. Tout en haut, on retrouve les deux pistons chers à HYT. Ils travaillent aujourd’hui non plus de manière synchrone, mais en opposition.

Juste en dessous, un capillaire empli du désormais célébré fluide vert. A son autre extrémité réside toujours un fluide translucide. Entre les deux, un ménisque a pour responsabilité de les dissocier. En dessous, une barre horaire centrale garnie de six satellites, gravés sur chacune de leur face de quatre heures. Le fluide vert indique au fil de sa progression sur lequel de ces cubes l’heure doit être lue. Le dispositif est complété d’un affichage rétrograde des minutes, en bas de la pièce. Sur l’exemple proposé par HYT, on peut donc lire qu’il est 4h50.

La H3 ne comporte pas d’affichage des secondes. Elle se complète néanmoins d’un indicateur de fonctions situé dans le coin inférieur droit. On y retrouve la position N pour neutre, H pour la mise à l’heure, et R pour le remontage.

HYT H3

 Ci-dessous, la HYT H3 coté verso

Jeux d’opposition

Le principal défi rencontré par la marque a été la mise en opposition de ses soufflets. Lorsque l’un avance, l’autre recule. Lorsque l’affichage indiqué par le fluide vert est arrivé à son terme, il est ramené à son point de départ : c’est ce mouvement généré par les pistons qui fait basculer par la même occasion la barre horaire.

Dans l’immédiat, la pièce est proposée en une série limitée de 25 exemplaires réalisés en titane. Elle offre une réserve de marche de 192 heures, soit près de 8 jours. Elle devrait être disponible à partir du mois d’octobre, en France auprès de Chronopassion

HYT H3 au porté

HYT crâne !

Autre pièce, autre défi : la H1 Skull. Si l’exercice de la tête de mort est devenu un grand classique de l’horlogerie moderne, celle réalisée par HYT est plus complexe qu’il n’y paraît.

HYT a réussi à lui donner une forme de crâne. La manœuvre peut sembler simple mais s’avère en réalité particulièrement complexe à usiner pour un tube en verre de moins d’1 mm de diamètre.

Autre challenge : y faire circuler le fluide. Là encore, l’opération peut paraître simple, mais cette nouvelle forme de crâne induit quatre angles vifs particulièrement difficiles à faire parcourir au liquide. Il a donc fallu pour HYT revoir entièrement la pression en sortie de ses deux pistons situés à six heures de manière à ce qu’il puisse passer ces angles et poursuivre sa route de manière totalement continue et linéaire. A défaut, si le fluide avait eu du mal à passer ces quatre coudes, l’heure indiquée n’aurait pas été juste. Et comme la pièce ne possède pas d’aiguille des minutes, ce seul fluide vert indique à la fois les heures et les minutes. La lecture de l’heure est donc quelque peu approximative, mais le crâne autour duquel elle s’enroule lui donne une portée symbolique toute particulière.

Une version avec un fluide vert est proposée à 50 exemplaires à 90 000 CHF. Une seconde version de 25 pièces avec fluide rouge atteindra les 100 000 CHF. Les deux variations seront proposées dans un boîtier de 51 mm avec une réserve de marche de 65 heures. Cette dernière sera indiquée dans l’œil droit du crâne, alors que l’œil gauche sera animé par le défilement des secondes.

 

HYT H1 Skull red au porté

HYT H1 Skull green 

Ci-dessus, le mouvement de la HYT H1

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

22 mars 2018 à 16:12

Tudor Black Bay Fifty-Eight : la meilleure des Black Bay ?

Voici un de nos coups de cœur Basleworld 2018, la Black Bay Fifty-Eight (référence M79030N-002) pour une raison simple, ses proportions ! Outre le fait qu’elle se rapproche beaucoup de la Submariner référence 7924 gros remontoir (aka Big Crown), ce qui est déjà une excellente nouvelle,...

Lire la suite

6 mars 2017 à 17:45

Au poignet : l'incroyable RM 50-03 McLaren F1

Présentée lors du SIHH 2017, la RM 50-03 McLaren F1 est une fois de plus un concentré de ce qui se fait de plus technique dans le monde de l’horlogerie allié cette fois-ci avec le pape de la formule 1, Mc Laren. McLaren F1 + Richard Mille = l’équation évidente ! Première expression...

Lire la suite

9 décembre 2016 à 20:02

G-SHOCK Part 2 : laissez passer les professionnels !

Air / Mer / Terre : Trio c’est 3 fois plus Casio … La marque nippone ne se contente pas uniquement de concevoir des montres solides pour le bonheur des cascadeurs urbains. Au  même titre que la plus célèbre des marques horlogères suisse au cours des années 50, 60, 70 qui va mettre au...

Lire la suite

21 mars 2016 à 12:47

Rolex Cosmograph Daytona ref 116500LN : le cru 2016

Petit retour en arrière,  Baselworld 2013 : les passionnés de Rolex du monde entier attendent impatiemment LE nouveau Daytona qui doit célébrer les 40 ans (1963-2013) de la montre la plus iconique de la marque à la couronne. Malheureusement rien ne se passe concernant le modèle en acier,...

Lire la suite

10 mars 2016 à 20:12

Décollage immédiat avec la Richard Mille RM 50-02

La RM 50-02 en forme de hublot d’Airbus, invite à un petit voyage dans les airs. Elle propulse celui qui la contemple au milieu des stratus et des cumulo-nimbus. Avec cette montre, Richard Mille prouve une nouvelle fois son incroyable créativité et sa capacité à se renouveler sans...

Lire la suite