Tudor Coup de cœur

11 mai 2015 à 13:40

Essai : Tudor North Flag

Depuis quelques années, la présentation des nouveautés Tudor à Baselworld nous surprend et leurs nouveaux modèles font bien souvent partie de nos coups de cœur de ce salon.

« Robuste » est le mot qui pourrait caractériser la grande nouveauté 2015. C’est la sensation que nous procure cette Tudor North Flag lors de sa première prise en main. Au même titre que ces montres de type monobloc (Royal Oak, Ingénieur et Oyster Quartz), la North Flag possède une identité forte, un design anguleux taillé à la serpe et entièrement réalisé en acier.

Ci-dessus Tudor North Flag sur bracelet acier

On pourrait penser que la source d’inspiration vient de ces pièces, or il n’en est rien. Davide Cerrato (directeur du développement Tudor) nous rafraîchi la mémoire en remontant en 1973 avec ce modèle peu connu du grand public, la Ranger II. Cette pièce sortie tout juste 1 an après la Royal Oak n’a pas eu le succès escompté à l’époque (au même titre que la Royal Oak en 1972) et de ce fait la Ranger II a été relativement peu produite.

En revanche, du coté de chez les collectionneurs il faudra débourser aujourd'hui au bas mot 3500 euros si vous cherchez à acquérir une Tudor Ranger II vintage (nous avons même relevé une annonce à presque 6000 euros). La pièce n’est pas courante sur le second marché, et d’une manière générale, les Tudor vintage ont le vent en poupe depuis quelques années. La cote Tudor évolue en permanence, et de plus en plus de collectionneurs de montres s’intéressent aux Tudor vintage parfois même au détriment de Rolex au sein de leur propre collection. 

Ci-dessus, Tudor Ranger II vintage des années 70

En regardant cette North Flag de plus près, on retrouve l’ADN spécifique aux veritables « tool watch ». Un bracelet rigide solidement attaché à un boitier qui semble indestructible et un cadran a la lisibilité quasi parfaite. La North Flag semble pouvoir résister à toutes les aventures de son propriétaire sans qu’il puisse se soucier de la solidité de l’outil qu’il porte au poignet.

En examinant le dos de la North Flag, on s’aperçoit d’un détail qui saute aux yeux. En effet, le fond de boite est en saphir et c’est une grande première chez Tudor. Mais Tudor ne s’est pas arreté la, car pour la première fois également, Tudor équipe la North Flag d’un calibre manufacture (entièrement développé in-house).

Calibre MT5621 de la Tudor North Flag

Quel est l’avantage d’avoir un calibre manufacture ?

Premièrement, cela donne à Tudor une totale indépendance (les modèles d’avant 2015 faisant appel aux calibres ETA). D’autres part, le calibre est développé d’une telle façon, qu’il possède une réserve de marche de 70 heures ce qui permet à la North Flag d’être toujours à l’heure le lundi matin (en la posant le vendredi soir, si ne portez pas votre montre le we). De plus, l’indication de réserve de marche s’affiche sur le cadran à 9h pour pouvoir contrôler visuellement la jauge. Le calibre MT5621 est certifié COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres) ce qui est un gage de fiabilité et de robustesse quand on connaît la dure épreuve des tests.

Au poignet, Tudor North Flag sur bracelet cuir

Concernant les dimensions de la North Flag, la carrure monobloc fait 40 mm de diamètre. Tudor a fait le choix d’un diamètre idéal pouvant satisfaire la quasi totalité des hommes. La lunette bi-matière (acier brossé et céramique mate) nous donne cette sensation d’avoir au poignet une montre à la fois technique et robuste. La liaison entre cette lunette et cadran est judicieusement réalisée par un réhaut biseauté permettant ainsi de diminuer l’effet visuel de profondeur de cadran et en adoucissant le design celui-ci.

Tudor nous a une nouvelle fois surpris avec cette nouveauté inattendue et a démontré une fois de plus que la marque a un avenir fort prometteur sur le segment des montres sportives aux rapports qualité / prix imbattables !

La North Flag fait partie d’un de nos coups de cœurs de ce Baselworld 2015. Proposée au prix de 3150 € sur bracelet acier, et 3060 € sur bracelet cuir avec boucle déployante, notre seul regret sera de la voir sur beaucoup trop de poignet mais c’est le jeu…

GB


Tudor North Flag ref 91210N

Gros plan sur le cadran de la North Flag

Ci-dessus, la boucle déployante avec fermoir de sécurité du bracelet cuir de la North Flag

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

22 mars 2018 à 16:12

Tudor Black Bay Fifty-Eight : la meilleure des Black Bay ?

Voici un de nos coups de cœur Basleworld 2018, la Black Bay Fifty-Eight (référence M79030N-002) pour une raison simple, ses proportions ! Outre le fait qu’elle se rapproche beaucoup de la Submariner référence 7924 gros remontoir (aka Big Crown), ce qui est déjà une excellente nouvelle,...

Lire la suite

22 décembre 2015 à 14:04

Tudor Black Bay Black : Retro mais pas trop !

Tudor révèle une belle variante noire de sa montre de plongée Heritage Black Bay. Un modèle typé vintage mais pas nostalgique pour autant. Cette BBB se voit auréolée du prix stratosphérique remporté par l’Heritage Black Bay One, à la dernière vente aux enchères Only Watch. Nicolas...

Lire la suite

9 décembre 2015 à 18:08

Black & White : nouvelle Tudor Black Shield

Retour en 2013 à Baselworld, à la surprise générale, Tudor a créé l’évènement un chronographe radical: la Fastrider Black Shield. La plus grosse surprise fut son boîtier monobloc réalisé en céramique. Une grande première au sein du groupe Rolex, qui répondait à un grand fantasme de...

Lire la suite

24 septembre 2015 à 16:16

Tudor Fastrider Chrono, l’ultime combo

L’horlogerie, c’est la seule industrie majeure qui regarde autant vers son passé que vers son futur. La plupart des succès horlogers récents étaient d’ailleurs soit des néo-vintages bien retranscrites, soit des montres indépendantes hors normes et futuristes. Et au milieu ? Rien. Il...

Lire la suite

30 juin 2015 à 14:43

Tudor Black Bay One, le modèle unique pour Only Watch 2015

Attention : chronique d’un buzz sur la planète horlogère et pour les fans de Rolex et Tudor. En effet, dans l’histoire de Rolex et de Tudor, jamais de série limitée n’a été produite et encore moins de pièce unique (de façon officielle en tout cas) jusqu'à ce jour. La marque Tudor,...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

6 mars 2017 à 17:45

Au poignet : l'incroyable RM 50-03 McLaren F1

Présentée lors du SIHH 2017, la RM 50-03 McLaren F1 est une fois de plus un concentré de ce qui se fait de plus technique dans le monde de l’horlogerie allié cette fois-ci avec le pape de la formule 1, Mc Laren. McLaren F1 + Richard Mille = l’équation évidente ! Première expression...

Lire la suite

9 décembre 2016 à 20:02

G-SHOCK Part 2 : laissez passer les professionnels !

Air / Mer / Terre : Trio c’est 3 fois plus Casio … La marque nippone ne se contente pas uniquement de concevoir des montres solides pour le bonheur des cascadeurs urbains. Au  même titre que la plus célèbre des marques horlogères suisse au cours des années 50, 60, 70 qui va mettre au...

Lire la suite

21 mars 2016 à 12:47

Rolex Cosmograph Daytona ref 116500LN : le cru 2016

Petit retour en arrière,  Baselworld 2013 : les passionnés de Rolex du monde entier attendent impatiemment LE nouveau Daytona qui doit célébrer les 40 ans (1963-2013) de la montre la plus iconique de la marque à la couronne. Malheureusement rien ne se passe concernant le modèle en acier,...

Lire la suite

10 mars 2016 à 20:12

Décollage immédiat avec la Richard Mille RM 50-02

La RM 50-02 en forme de hublot d’Airbus, invite à un petit voyage dans les airs. Elle propulse celui qui la contemple au milieu des stratus et des cumulo-nimbus. Avec cette montre, Richard Mille prouve une nouvelle fois son incroyable créativité et sa capacité à se renouveler sans...

Lire la suite

2 mars 2016 à 19:57

La déferlante Overseas de Vacheron Constantin

Vacheron Constantin a frappé fort en lançant une gamme de cinq nouvelles Overseas très réussies. Cette vedette a été encensée par le petit monde horloger lors du dernier salon SIHH. Cela prouve qu’on peut être une respectable manufacture pluri-centenaire et concevoir de belles montres...

Lire la suite