Breitling Au fil de l'actualité

16 avril 2015 à 21:01

Breitling : en l’air, en mer et...connectée

Breitling deviendrait-elle enfin raisonnable ? La manufacture, après avoir sorti pléthore de modèles dans les 10 derniers mois, a effectué à Baselworld un tir groupé d’une salvatrice efficacité. Breitling concentre essentiellement son feu sur l’aéronautique, mais ne rechigne pas à lorgner du côté de la montre connectée, tout en rafraîchissant sa collection de plongeuse, un exercice auquel elle ne s’était pas prêté depuis (trop) longtemps.

La première Breitling qui n’est pas chronomètre !

La première des nouveautés aéronautiques se nomme Galactic Unitime SleekT. La Galactic est l’une des 11 collections de la marque. Il est donc particulièrement difficile pour le simple amateur, voire le néophyte, de s’y retrouver dans cet jungle de modèles. Et pour corser encore l’affaire, Breitling n’hésite pas à croiser collections et modèles. Par exemple, avec cette variation Unitime que l’on connaissait auparavant dans la collection Transocean, mais qui se retrouve aujourd’hui téléportée au sein des Galactic !

 Breitling Superocean

Quoi qu’il en soit, la Galactic Unitime SleekT reste une voyageuse sur laquelle on doit s’attarder. Déjà, parce que la pièce embarque un nouveau calibre manufacture, le B 35, automatique à heure universelle et qui est accessoirement le premier calibre Breitling sans chronomètre.

Qui plus est, son utilisation est particulièrement simple. Il suffit de tirer la couronne et de la faire tourner vers l’avant ou vers l’arrière, par crans d’une heure, pour corriger d’un seul geste toutes les indications sur le cadran, avec ajustement automatique de la date sur l’heure locale, dans les deux sens. Breitling a développé pour cela deux innovations brevetées du système de différentiel et de la liaison entre le disque des villes et le mouvement.

Côté design, la Galactic Unitime SleekT possède une lunette lisse en carbure de tungstène, un matériau réputé inrayable. C’est une nouveauté pour Breitling. Cet alliage s’applique ici sur une boîte au profil très doux d’un diamètre de 44 mm. La pièce sera proposée à partir de 4390 €, sur cadran noir ou blanc. Le prix est donc relativement attractif. Toutefois, se porter acquéreur de la première Breitling qui n’est pas chronomètre risque dans décontenancer plus d’un.

Ces derniers pourront donc se rabattre sur le très sage Chronoliner. Ce modèle inaugure par la même occasion une nouvelle collection. On reste quelque peu en réserve sur cette initiative puisque le premier modèle présenté, s’il a le mérite de parfaitement respecter les codes Breitling, n’apporte rien de réellement nouveau à l’exception d’une lunette en céramique. Avec ses 46 mm et son chronomètre tricompax à date, la Chronoliner est certes parfaitement réussie mais commune dans l’univers Breitling. A 6840 €, les amateurs risquent de s’en détourner.

 Breitling Galactic Unitime SleekT

Breitling de retour en mer

Voilà bien longtemps que Breitling n’avait pas offert de lifting à sa collection de plongeuses Superocean. Cette gamme pâtissait jusqu’à présent, et à tort, de l’image très aéronautique de la manufacture, ainsi que de la concurrence acharnée d’ultra-spécialistes du domaine, comme Rolex (tarif Rolex) ou Blancpain. Pourtant, les Superocean n’ont pas à rougir, ne serait-ce que par leur excellent rapport qualité / prix.

La nouvelle vague se nomme Superocean II et est disponible à partir de 3150 euros pour un petit 36 mm, un format également différenciant pour Breitling. Le profil du boîtier a été aminci pour gagner en légèreté et en confort. Le cadran renforce sa lisibilité avec de grands chiffres arabes arrondis soulignés de revêtement luminescent blanc. La nouvelle Superocean se décline en diamètres de 44 et 42 mm, avec boîtier en acier satiné (version 44) ou poli (version 42) et cadran noir ou bleu, assorti à la lunette et au bracelet. Breitling a également ajouté à la ligne ce modèle de 36 mm, avec boîtier poli, disponible en noir ou dans une version féminine parée de blanc. La marque propose par ailleurs une nouvelle évolution du très sportif bracelet en caoutchouc Ocean Racer, reconnaissable à sa rangée de trous entourés d’un relief circulaire.

 Breitling Superocean sur bracelet caoutchouc Ocean Racer

Breitling connecté !

Du côté des montres pour pilotes professionnels, Breitling se lance dans l’aventure de la montre connectée. Après avoir dévoilé à l’été 2014 la B50 Cockpit, la manufacture offre son évolution appelée B55.

L’idée de base est celle d’une montre qui reste en toutes circonstances maîtresse envers un smartphone, chargé d’améliorer ses fonctions et de les rendre plus conviviales. Le possesseur de la B55 Connected peut recourir à son téléphone pour effectuer certains réglages de sa montre : mise à l’heure, fuseaux horaires, alarmes, paramètres d’affichage et de fonctionnement, mode nuit, etc.

Inversement, l’utilisateur peut également télécharger du chronographe vers le smartphone les résultats de diverses mesures, comme le temps de vol. La pièce fonctionne grâce à Bluetooth, catégorie Low Energy, ce qui s’avère théoriquement sans effet sur l’autonomie de 30 jours de la montre. La B55 ne sortira pas avant la fin de l’année et son prix n’a donc pas encore été fixé.

 

Olivier Müller

Visuels : Le Guide des Montres

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

14 juillet 2015 à 19:33

Breitling : 130 ans en 12 dates clés

Breitling a fêté cette année ses 130 ans. La marque au B ailé a présenté un certain nombre de pièces majeures, notamment celles marquant les 30 ans de la renaissance de son Chronomat. Le Guide des Montres vous propose un aperçu des grandes dates qui ont marqué l’histoire de Breitling....

Lire la suite

1 juin 2015 à 23:20

Breitling Navitimer AOPA

Un double mythe revoit le jour : la Navitimer d’une part, et l’illustre blason de l’AOPA d’autre part. Tout deux sont aujourd’hui réunis pour une série très exclusive de 500 pièces signées Breitling. L’histoire qui lie ces deux pionniers n’est pas nouvelle. La Breitling...

Lire la suite

Salon Les Montres

  Cette 11ème édition réunit 15 des plus belles marques horlogères de luxe, A. Lange & Söhne, Breitling, Baume et Mercier, Bell & Ross, BRM, Chanel, Hermès, Jaeger-LeCoultre, Panerai, Hublot, Pequignet, Poiray, Tag Heuer ainsi que le fabricant de bracelets de montre Bouveret.   Les...

Lire la suite

10 septembre 2014 à 16:01

Breitling : quatre coups de Colt

  Après avoir largement rafraichi ses gammes phares à Baselworld, la Navitimer et la Chronomat, Breitling s'attaque à son entrée de gamme : la Colt. Le modèle né dans les années 1980 avait été quelque peu mis de côté, le temps pour la manufacture de se concentrer sur son haut de gamme...

Lire la suite

Applications horlogères : les meilleures apps...et les pires

  L’horlogerie connectée, vous connaissez ? Ainsi se nomme l’univers en forte expansion des applications horlogères sur mobiles. De belles créations ont vu le jour, mais la marge de progrès reste forte. Cela n’en reste pas moins le meilleur moyen de réviser ses classiques horlogers à...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

30 novembre 2017 à 19:08

Garmin fēnix chronos : La montre de tout les superlatifs !

Une première, nous testons une montre connectée sur Le Guide des Montres, mais pas n’importe laquelle, déjà il s’agit d’une Garmin, connue à la base comme étant la montre du sportif par excellence. Autant commencer par ce qu’il y a de mieux non ? Ce qui saute aux yeux une fois que...

Lire la suite

11 mai 2017 à 13:01

G-SHOCK MRG-G1000B-1ADR : L’art Japonais selon G-SHOCK !

Comme un bon vieux Kurosawa (réalisateur du film « Les 7 Samouraïs »), les G-SHOCK sont devenues au fil du temps des « classiques »,  prêtes à tout faire sans que son propriétaire ne se soucie de leur fiabilité ou de leur état. Un bonheur. Les japonais sont connus pour créer des...

Lire la suite

10 février 2017 à 19:26

Breguet Type XX1 ref 3817 : Néo-vintage !

Modèle iconique de Breguet et véritable emblème dans le domaine de l’aviation civil et militaire, le Type XX est une institution à lui seul. Commandé successivement par l’armée de l’Air et l’Aéronautique navale françaises jusqu’au début des années 80, ce n’est pas seulement...

Lire la suite

22 novembre 2016 à 00:16

G-Shock : la story et la nouvelle MRG

Casio : la G-Shock story ! A l’aube des années 80 pour les jeunes c’est plus le même deal pour celui qui traîne dans la rue ou pour celui qui travaille sur un chantier… (Suprême intro) L’homme moderne qui veut porter sa montre en toutes conditions n’a pas vraiment l’embarras du...

Lire la suite

21/06 : Vente de Montres de collection chez Tajan

Le 21 juin 2016, la Maison Tajan dispersera à Paris 150 montres de collection lors de sa vente aux enchères d’été. Parmi elles, notons le lot qui figure en couverture (n° 109) : un Cosmograph Daytona en or jaune, estimé en prix de départ à 50.000 euros.

Lire la suite