Richard Mille Coup de cœur

16 février 2015 à 19:29

Richard Mille : Les femmes à l'honneur

 

La conférence Richard Mille (prix Richard Mille) au SIHH, était prévue pour 30 minutes. Motif : Richard Mille, l’homme qui n’aime pas faire de l’horlogerie comme tout le monde, n’aime pas non plus annoncer ses nouveautés comme tout le monde. Ni celles que l’on attendait, du reste. Car Richard Mille, s’il avait déjà orienté ses annonces 2014 vers les femmes, a clairement confirmé sa trajectoire cette année. Elle n’est plus dominante, elle est exclusive : seules deux pièces ont été annoncées, toutes deux pour femmes, toutes deux exceptionnelles. Le reste suivra tout au long de l’année.

 

 Richard Mille RM19-02 Tourbillon Fleur

 

 

La fleur la plus chère du monde ?

 

De ces deux pièces, la RM 19-02 Tourbillon Fleur est la plus incroyable. Sertie, elle emprunte un esprit d’automate. Sa principale animation repose sur son tourbillon volant situé sur son quart inférieur gauche. L’organe réglant y est enfermé au sein d’un magnolia aux pétales roses qui s’ouvre pour le dévoiler, soit à la demande (par pression sur le poussoir) soit à toutes les trois minutes environ. L’opération s’accompagne d’une élévation du tourbillon, réalisé en titane, grâce à cinq leviers, sur une hauteur d’un millimètre. Cet automate est alimenté par un barillet qui lui est dédié et peut fournir suffisamment d’énergie pour une trentaine de ces éclosions florales.

 

Trente, c’est aussi le nombre d’exemplaires de cette pièce à la fois extrêmement technique et délicate. On y retrouve un esprit proche de celui de Jaquet Droz, mais dans une interprétation féminine qui, elle, est totalement inédite en horlogerie. Son prix aussi est assez unique, à près de 925 000 francs suisses. Richard Mille n’a jamais eu cure de ses tarifs astronomiques. On constate que, même en temps de crise, l’homme ne change pas d’avis. On l’affublerait volontiers d’un comportement suicidaire, mais c’était déjà ce que les observateurs « avisés » faisaient il y a 14 ans, à son lancement. On connaît la suite : à fin 2013, la marque Richard Mille était valorisée à plus de 300 millions de francs suisses. On s’abstiendra donc de jugements trop hâtifs...

 

 Richard Mille RM51-02 Tourbillon Diamond Twister

 

 

Un tourbillon, une projection de diamants

 

Aux côtés de la RM 19-02, la RM 51-02 Tourbillon Diamond Twister, positionnée à « seulement » 650 000 francs, ferait presque pâle figure. Techniquement, la pièce se dote d’un tourbillon intégrant un mouvement à remontage manuel. On note d’ailleurs que la platine de ce tourbillon est en onyx noir, une pierre inédite chez Richard Mille. Ce calibre possède un balancier à inertie variable et des ponts squelettés en titane. Comme souvent chez Richard Mille, la 51-02 est équipée d’une  couronne dynamométrique pour empêcher tout remontage excessif qui pourrait endommager le mouvement ou exercer une pression trop forte sur le ressort de barillet. Le système est propriétaire, complexe, mais d’un effet assez proche d’une bride coulissante standard.

 

Ce qui fait en revanche toute la différence de la pièce est son sertissage, formé d’une cascade de diamants de 14 arcs émanant du tourbillon. L’ensemble donne l’illusion que ce tourbillon projette une rivière de diamants sur son cadran. La pièce sera limitée elle aussi à 30 exemplaires

 

 Ci-dessus, la RM51-02 Tourbillon Diamond Twister

 

 

Le grand retour de la gourmette ?

 

La courte marche de ce SIHH est fermée par un nouveau bracelet, en l’occurrence en or. C’était en 2014 la première fois que Richard Mille produisait en série un bracelet de ce métal. Il prend en 2015 la forme d’une gourmette et sera destiné à deux modèles féminins exclusivement, les RM 07-01 et RM 037. Le résultat est surprenant, unique, réussi, et on ne serait pas surpris qu'il relance la mode, à suivre... Et comme il est signé Richard Mille, il y a fort à parier que la gourmette en or sur montre à 150 000 euros devienne furieusement tendance !

 

Olivier Müller

Visuels : Le Guide des Montres.com

 

 Ci-dessus, le bracelet gourmette en or par Richard Mille

 

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

6 mars 2017 à 17:45

Au poignet : l'incroyable RM 50-03 McLaren F1

Présentée lors du SIHH 2017, la RM 50-03 McLaren F1 est une fois de plus un concentré de ce qui se fait de plus technique dans le monde de l’horlogerie allié cette fois-ci avec le pape de la formule 1, Mc Laren. McLaren F1 + Richard Mille = l’équation évidente ! Première expression...

Lire la suite

10 mars 2016 à 20:12

Décollage immédiat avec la Richard Mille RM 50-02

La RM 50-02 en forme de hublot d’Airbus, invite à un petit voyage dans les airs. Elle propulse celui qui la contemple au milieu des stratus et des cumulo-nimbus. Avec cette montre, Richard Mille prouve une nouvelle fois son incroyable créativité et sa capacité à se renouveler sans...

Lire la suite

7 janvier 2016 à 16:06

RM 67-01 : une Richard Mille régime minceur

C’est la première fois que l’horloger contemporain Richard Mille, “se frotte” à la montre extraplate. L’élégante RM 67-01, aussi filiforme qu’un Top Model, fait souffler un vent de modernité sur cette catégorie plutôt “tradi”. Nicolas Dembreville   En général, les montres...

Lire la suite

18 septembre 2015 à 12:37

2015 : année érotique pour Richard Mille !

Richard Mille fait une nouvelle fois parler de lui ! Cette fois-ci, le spécialiste de la haute voltige horlogère nous présente sa montre dite « coquine », la RM69 Tourbillon Érotique. Un nom soigneusement choisi et fait référence à la production de montres érotiques existantes depuis...

Lire la suite

5 septembre 2015 à 21:05

Chantilly Arts & Elegance Richard Mille 2015

Après un succès sans précédent, c’est avec grande impatience que nous attendions l’édition 2015 de l’événement dédié à l’élégance et l’automobile, Chantilly Arts & Elégance Richard Mille. Ce dimanche 6 septembre sera la journée de la rencontre entre concours automobile,...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

22 mars 2018 à 16:12

Tudor Black Bay Fifty-Eight : la meilleure des Black Bay ?

Voici un de nos coups de cœur Basleworld 2018, la Black Bay Fifty-Eight (référence M79030N-002) pour une raison simple, ses proportions ! Outre le fait qu’elle se rapproche beaucoup de la Submariner référence 7924 gros remontoir (aka Big Crown), ce qui est déjà une excellente nouvelle,...

Lire la suite

9 décembre 2016 à 20:02

G-SHOCK Part 2 : laissez passer les professionnels !

Air / Mer / Terre : Trio c’est 3 fois plus Casio … La marque nippone ne se contente pas uniquement de concevoir des montres solides pour le bonheur des cascadeurs urbains. Au  même titre que la plus célèbre des marques horlogères suisse au cours des années 50, 60, 70 qui va mettre au...

Lire la suite

21 mars 2016 à 12:47

Rolex Cosmograph Daytona ref 116500LN : le cru 2016

Petit retour en arrière,  Baselworld 2013 : les passionnés de Rolex du monde entier attendent impatiemment LE nouveau Daytona qui doit célébrer les 40 ans (1963-2013) de la montre la plus iconique de la marque à la couronne. Malheureusement rien ne se passe concernant le modèle en acier,...

Lire la suite

2 mars 2016 à 19:57

La déferlante Overseas de Vacheron Constantin

Vacheron Constantin a frappé fort en lançant une gamme de cinq nouvelles Overseas très réussies. Cette vedette a été encensée par le petit monde horloger lors du dernier salon SIHH. Cela prouve qu’on peut être une respectable manufacture pluri-centenaire et concevoir de belles montres...

Lire la suite

15 janvier 2016 à 13:18

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 tourbillon : tradition contemporaine

L’horlogerie semble compliquée de loin ; et pourtant, on peut résumer l’acte d’achat à un mot : l’esthétique. Une esthétique réussit, c’est un mélange de tradition et d’éléments plus moderne. Dans l’article suivant, nous allons vous expliquer pourquoi la Parmigiani Fleurier...

Lire la suite