Jaeger LeCoultre Au fil de l'actualité

29 janvier 2015 à 16:23

SIHH 2015 : Les nouveautés Jaeger-LeCoultre

 

En 2015, Jaeger-LeCoultre aura les yeux – et les aiguilles – rivés vers la voute céleste. Le ciel et ses différentes déclinaisons astronomiques ont été au centre des préoccupations de la manufacture du Sentier. Le thème est quelque peu convenu mais permet à la marque d’y faire entrer la quasi-totalité de ses nouveautés, tant au niveau des grandes complications stratosphériques que des modèles plus terrestres. 

 

 Gros plan sur le cadran de la Duomètre Sphérotourbillon Moon 

 

Complications célestes

 

Dans la première catégorie, le Duomètre Sphérotourbillon Moon s’impose comme la « talking piece » de ce SIHH 2015. Cette série limitée s’offre le tourbillon gyroscopique propre à la marque, positionné à 9h dans une découpe de cadran sensée rappeler l’évolution par quarts de la lune. L’exercice stylistique est audacieux, complexe, couché sur de multiples strates de cadrans.

 

La phase de lune qui lui fait face est, pour sa part, l’une des plus ambitieuses du marché : là où la plupart de ses homologues sont réglées pour une justesse de 122 ans, celle-ci est parfaitement ajustée pour...3887 années !

 

Le calibre maison, lui, reprend les deux barillets propres à la collection Duomètre, l’un dédié à l’heure, l’autre aux complications. La pièce de 42 mm exclusivement en platine sera limitée à 75 pièces. Elle sera complétée par un second Duomètre, lui aussi à quantième lunaire, limité à 200 pièces. Son calibre reste connu pour son cadran à 6h, démontrant la précision au 1/6ème de seconde de la pièce, proposée à 31 500 euros

 

 Jaeger-LeCoultre Master Grande Tradition Grande Complication

 

En parallèle, une grande complication est dévoilée, la Master Grande Tradition Grande Complication. La pièce est commandée par un mécanisme situé sous le cadran et divisé en deux parties. Le niveau inférieur est constitué d’un disque qui tourne une fois par 24 heures et comprend un soleil indiquant l’heure civile sur sa partie externe. Il est surmonté d’un second disque bleu illustrant la carte céleste de l’hémisphère septentrional sur lequel est fixé le tourbillon volant. L’utilisation de composants en silicium, qui ne requièrent aucune lubrification, n’améliore pas uniquement la précision de la montre, mais réduit aussi l’inertie des composants et permet d’accroître le rendement global de l’échappement de plus de 15 %. L’ensemble est complété d’une répétition minute. L’auditoire rassemblé à Genève n’a pas manqué de noter sa puissance hors norme, mesurée – selon la manufacture – à 80 db, avec une exceptionnelle clarté. L’effet sonore a passablement réduit la portée des annonces d’A. Lange & Söhne et Audemars Piguet dans des registres similaires...

 

 Ci-dessus, Jaeger-LeCoultre Master Grande Tradition Grande Complication

 

Sky Master

 

La collection Master Calendar est celle qui s’offre le lifting céleste le plus aboutis. Pas moins de trois modèles sont revus. La première, la plus sobre, s’offre une phase de Lune à 6h sous son compteur de secondes. Jour et mois sont indiqués par guichet, la date par pointeur en marge du chemin de fer horaire. La pièce a le bon goût de se contenir en 39 mm...mais 19 700 euros.

 

Ses deux grandes sœurs sont plus atypiques. Techniquement, ce sont les mêmes. En revanche, leur cadran est fondamentalement différent : il est en météorite. Le procédé n’est pas nouveau, il a déjà été utilisé par Rolex (Tarif RolexCorum et Louis Moinet s’en est fait une marque de fabrique. La variation intéressante de Jaeger-LeCoultre est celle de son habillage, avec deux finitions différentes, l’une en or rose et  l’autre en or gris, et deux variations associées de teinte de météorite. 

 

 Ci-dessus, Jaeger-LeCoultre Master Calendar Meteorite en or gris à gauche et or rose à droite

 JLC Master Calendar Météorite en or gris

 Ci-dessus, le cadran météorite de la Master Calendar

 

Rafraichissements de Reverso

 

Enfin, côté hommes, Jaeger-LeCoultre n’a pas manqué d’offrir quelques nouvelles variations de sa mythique Reverso. On note deux Reverso Classic Duetto, Medium et Small, désormais en acier, ce qui devrait logiquement les rendre plus abordables (prix indéterminé à date). La manufacture a également dévoilé une Grande Reverso 1931 Seconde Centrale, c’est à dire, en somme, le premier modèle d’origine, mais en version élargie.

 


Visuels : Le Guide des Montres.com

 

 Grande Reverso 1931

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

Les tendances du SIHH 2016

En janvier à Genève, Le SIHH (Salon International de la Haute Horlogerie) ouvre les “hostilités” de l’année horlogère. Les grandes nouveautés des manufactures du groupe Richemont y sont dévoilées. Nicolas Dembreville   Comme les Protestants se sont séparés des Catholiques au...

Lire la suite

17 décembre 2015 à 14:01

Crésus : la sélection de montres pour tout le monde !

Comme une liste de cadeaux que l’on pourrait faire, voici notre wishlist de pièces toutes différentes mais qui représentent un panel des montres qui nous font envie sur le site de Cresus. Pour plaire à la majorité d'entre vous, notre sélection comporte des montres avec des prix allant de...

Lire la suite

11 juin 2015 à 21:43

Mariage, fiançailles : les montres du jour J

Mai, juin, juillet : premières lueurs estivales, mais aussi mois d’unions par excellence. Que vous fassiez le grand saut du mariage, des fiançailles, ou que vous assistiez l’un de vos proches dans cet événement d’une vie, la montre reste un symbole fort. Gage d’amitié, d’amour,...

Lire la suite

31 décembre 2014 à 14:32

Jaeger-LeCoultre : un SIHH 2015 lunaire !

  Jaeger-LeCoultre cède aux météorites et aux complications astrales. Dans cette voie ponctuellement occupée par Corum et Romain Jérôme, mais dont Louis Moinet préempte largement le territoire, Jaeger-LeCoultre revient doucement.   Master Météorite   Deux modèles existants sont ainsi...

Lire la suite

Richemont sort le grand jeu à Hong Kong

  Après une première salve de nouveautés déjà copieuse, les exposants au salon Watches & Wonders, à Hong Kong, ont sorti le grand jeu. Trois marques sortent très nettement du lot : Cartier, Montblanc et Jaeger-LeCoultre.   Cartier démocratise ses Rotonde   Cartier, pour commencer,...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

30 novembre 2017 à 19:08

Garmin fēnix chronos : La montre de tout les superlatifs !

Une première, nous testons une montre connectée sur Le Guide des Montres, mais pas n’importe laquelle, déjà il s’agit d’une Garmin, connue à la base comme étant la montre du sportif par excellence. Autant commencer par ce qu’il y a de mieux non ? Ce qui saute aux yeux une fois que...

Lire la suite

11 mai 2017 à 13:01

G-SHOCK MRG-G1000B-1ADR : L’art Japonais selon G-SHOCK !

Comme un bon vieux Kurosawa (réalisateur du film « Les 7 Samouraïs »), les G-SHOCK sont devenues au fil du temps des « classiques »,  prêtes à tout faire sans que son propriétaire ne se soucie de leur fiabilité ou de leur état. Un bonheur. Les japonais sont connus pour créer des...

Lire la suite

10 février 2017 à 19:26

Breguet Type XX1 ref 3817 : Néo-vintage !

Modèle iconique de Breguet et véritable emblème dans le domaine de l’aviation civil et militaire, le Type XX est une institution à lui seul. Commandé successivement par l’armée de l’Air et l’Aéronautique navale françaises jusqu’au début des années 80, ce n’est pas seulement...

Lire la suite

22 novembre 2016 à 00:16

G-Shock : la story et la nouvelle MRG

Casio : la G-Shock story ! A l’aube des années 80 pour les jeunes c’est plus le même deal pour celui qui traîne dans la rue ou pour celui qui travaille sur un chantier… (Suprême intro) L’homme moderne qui veut porter sa montre en toutes conditions n’a pas vraiment l’embarras du...

Lire la suite

21/06 : Vente de Montres de collection chez Tajan

Le 21 juin 2016, la Maison Tajan dispersera à Paris 150 montres de collection lors de sa vente aux enchères d’été. Parmi elles, notons le lot qui figure en couverture (n° 109) : un Cosmograph Daytona en or jaune, estimé en prix de départ à 50.000 euros.

Lire la suite