A. Lange & Söhne Au fil de l'actualité

22 janvier 2015 à 16:33

SIHH 2015 : A. Lange & Söhne : répétition minute de choc et douces évolutions

 

La manufacture A. Lange & Söhne (Prix neuf Lange & Söhne) a déjà largement fêté ses 200 ans ainsi que le 90ème anniversaire Walter Lange. C’était fin 2014, dans un faste peu coutumier des mœurs de Dresde et de Glashütte. En 2015, la marque compte bien surfer encore un peu sur les dernières vagues de ces annonces majeures. Une autre viendra les compléter cet été : l’ouverture de la nouvelle manufacture, en face de l’actuelle, qui lui permettra d’avoir presque toutes ses activités consolidées dans un même bâtiment.

 

 A gauche, A.Lange & Söhne Lange 1 en or rose et Lange 1 en or jaune à droite

 

 

Subtiles variations de Lange 1

 

Pour beaucoup, et pour l’horlogerie en général, la Lange 1 est une icône. A. Lange & Söhne n’y touche qu’avec d’infinies précautions. En 2015, ce principe de précaution sera une nouvelle fois observées, même si le calibre sera mis à jour (cal. 121.1). C’est d’ailleurs le 50 ème calibre maison développé par la manufacture.

 

Son balancier est légèrement plus grand, doté de masselottes et offre 3 jours de réserve de marche. Détail intéressant que la manufacture a développé : lorsque la réserve de marche est épuisée, l’aiguille des secondes s’arrêtera toujours à midi pile. Une futilité absolue, un délice d’esthète, un bonheur absolu d’horlo-geek. La pièce sera disponible en or jaune ou or rose (29 800 euros) ou en platine (42 300 euros). 

 

 Ci-dessus, le modèle Lange 1 platine

 

Datograph : une douce évolution           

 

La Datograph évolue lui aussi lentement. La version Up / Down du Datograph ne change pas fondamentalement, avec simplement une nouvelle version en or rose et cadran noir (66 000 euros). La version Perpetual, elle, se décline en or blanc (119 000 euros).

 

La pièce se fait donc aujourd’hui plus discrète mais ses amateurs apprécient surtout avec le même bonheur son calibre apparent, le L952.1, l’un des rares chez A. Lange & Söhne à ne pas se voiler d’une platine trois-quarts, et dont la beauté mécanique s’offre pleinement au regard, dans un registre proche des mouvements Minerva

 

 Ci-dessus, le modèle Datograph Perpetual en or gris 

 Ci-dessus le mouvement L952.1 de la Datograph Perpetual en or gris

 

Le choc Zeitwerk

 

C’est une première, c’est la plus importante annonce d’A. Lange & Söhne. Pourquoi ? Parce que la Zeitwerk Minute Repeater est la première montre jamais créée associant une heure décimale sautante avec une répétition minute elle aussi décimale. Quel en est le sens ? En deux mots, une répétition minute sonne traditionnellement par quarts. Pour sonner 2h48, elle va sonner deux coups (dong, dong), puis trois quarts (ding-dong, ding-dong, ding-dong), puis trois unités (ding, ding, ding).

 

La Zeitwerk Minute Repeater, elle, va sonner d’abord le 2, puis le 4, et enfin le 8. Elle décompose, en quelque sorte, les chiffres, d’où son appellation de décimale. C’est un nouveau calibre de 771 composants qui rend la prouesse possible. Elle offre l’avantage de sonner réellement l’heure qu’il est sans recourir aux quarts. La pièce offre 36 heures de réserve de marche ainsi qu’un échappement à force constante, dont A. Lange & Söhne est déjà coutumier.

 

Là aussi, on note deux subtilités propres à A. Lange & Söhne. La première : si l’on enclenche la répétition minute juste avant un passage d’heure (par exemple 10h59mn55s), celle-ci va jouer le son de l’heure qu’il est lorsqu’on l’enclenche (ces 10h59mn55s). En d’autres termes, la répétition minute a la priorité sur l’heure, qui ne sautera que lorsque la répétition minute aura terminé de sonner.

 

La seconde subtilité est que la répétition minute sera bloquée si la réserve de marche tombe sous les 12h. C’est une précaution nécessaire car la complication ne possède pas son propre barillet. Elle tire donc son énergie du même barillet que les fonctions premières de la pièce, laquelle doit donc être économisée. Les observateurs attentifs auront compris que cet instant des 12h restantes d’autonomies correspond au point rouge situé sur l’indicateur de réserve de marche. En dessous de ce point, plus de répétition minute possible !

 

La pièce de 44 mm sera livrée en platine à 440 000 euros

 

 Ci-dessus, le modèle Zeitwerk Répetition Minute de Lange & Söhne

 A.Lange & Söhne Zeitwerk Répétition Minute en platine 

 

Les Saxonia s’animent

 

Enfin, A. Lange & Söhne remet un coup de jeune à la Saxonia, une pièce qui est présente sans discontinuer dans les collections depuis la renaissance de la marque en 1994. Le modèle de base est réduit à 35 mm etoffre une réserve de marche de 45 h.

 

Le modèle automatique, lui, voit ses index 3, 6, 9 et 12 doublés et les autres passablement allongés. La version reste en 38,5 mm mais se voit déclinée en or rose (21 800 euros) et or gris (22 800 euros). La troisième version, la Dual Time, suit exactement les mêmes changements et s’offre à respectivement 27 100 euros et 28 100 euros.

 

Olivier Müller

 

 

Visuels ©  Le Guide des Montres.com

 

 

 Ci-dessus, la Saxonia en or rose de Lange & Söhne

 Lange & Söhne Saxonia automatique à gauche et Saxonia Dual Time à droite

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

Les tendances du SIHH 2016

En janvier à Genève, Le SIHH (Salon International de la Haute Horlogerie) ouvre les “hostilités” de l’année horlogère. Les grandes nouveautés des manufactures du groupe Richemont y sont dévoilées. Nicolas Dembreville   Comme les Protestants se sont séparés des Catholiques au...

Lire la suite

Vente prestige de noël chez Tajan

La Maison Tajan, située dans le 8ème arrondissement à Paris, dispersera mardi prochain, le 15 décembre 2015, à 18h00, quelques 200 lots de montres, boutons de manchette, stylos et autres objets de collections. Petit tour d’horizon des lots incontournables présentés lors de cette vente...

Lire la suite

26 octobre 2014 à 22:46

En direct des 20 ans d’A. Lange & Söhne à Dresde

  150 invités, triés sur le volet. Deux des membres fondateurs de la renaissance de la manufacture, dont Walter Lange en personne - 90 ans et vif comme au premier jour. Et Dresde, ville martyr de la Seconde Guerre Mondiale mais, aujourd’hui, théâtre d’une surprenante renaissance.   En ce...

Lire la suite

Salon Les Montres

  Cette 11ème édition réunit 15 des plus belles marques horlogères de luxe, A. Lange & Söhne, Breitling, Baume et Mercier, Bell & Ross, BRM, Chanel, Hermès, Jaeger-LeCoultre, Panerai, Hublot, Pequignet, Poiray, Tag Heuer ainsi que le fabricant de bracelets de montre Bouveret.   Les...

Lire la suite

24 septembre 2014 à 19:10

Grand Prix de l’Horlogerie 2014 : les pièces en course

  La sélection fut drastique : sur plus de 225 montres, le jury du Grand Prix de l’Horlogerie de Genève (GPHG) en a retenu 72, soit six pièces pour chacune des 12 catégories ouvertes à compétition.   Ces catégories, comme chaque année, suscitent leur lot de questions. On se demande ce...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

30 novembre 2017 à 19:08

Garmin fēnix chronos : La montre de tout les superlatifs !

Une première, nous testons une montre connectée sur Le Guide des Montres, mais pas n’importe laquelle, déjà il s’agit d’une Garmin, connue à la base comme étant la montre du sportif par excellence. Autant commencer par ce qu’il y a de mieux non ? Ce qui saute aux yeux une fois que...

Lire la suite

11 mai 2017 à 13:01

G-SHOCK MRG-G1000B-1ADR : L’art Japonais selon G-SHOCK !

Comme un bon vieux Kurosawa (réalisateur du film « Les 7 Samouraïs »), les G-SHOCK sont devenues au fil du temps des « classiques »,  prêtes à tout faire sans que son propriétaire ne se soucie de leur fiabilité ou de leur état. Un bonheur. Les japonais sont connus pour créer des...

Lire la suite

10 février 2017 à 19:26

Breguet Type XX1 ref 3817 : Néo-vintage !

Modèle iconique de Breguet et véritable emblème dans le domaine de l’aviation civil et militaire, le Type XX est une institution à lui seul. Commandé successivement par l’armée de l’Air et l’Aéronautique navale françaises jusqu’au début des années 80, ce n’est pas seulement...

Lire la suite

22 novembre 2016 à 00:16

G-Shock : la story et la nouvelle MRG

Casio : la G-Shock story ! A l’aube des années 80 pour les jeunes c’est plus le même deal pour celui qui traîne dans la rue ou pour celui qui travaille sur un chantier… (Suprême intro) L’homme moderne qui veut porter sa montre en toutes conditions n’a pas vraiment l’embarras du...

Lire la suite

21/06 : Vente de Montres de collection chez Tajan

Le 21 juin 2016, la Maison Tajan dispersera à Paris 150 montres de collection lors de sa vente aux enchères d’été. Parmi elles, notons le lot qui figure en couverture (n° 109) : un Cosmograph Daytona en or jaune, estimé en prix de départ à 50.000 euros.

Lire la suite