La Cartier ID Two ne manque pas d’air

Plus c’est évident, moins ça se voit. On pourrait appliquer cette maxime populaire et pleine de bon sens à certains récents développements horlogers, comme la Cartier ID Two.

La marque parisienne est partie d’un constat d’une simplicité désarmante : dans une montre, 75% de l’énergie déployée est perdue.

Le coupable ? L’air. Les trois quarts de l’énergie transmise par le barillet partent en fumée. De facto, si l’on fait un boitier vide d’air, les performances du mouvement atteignent des sommets.

Tellement évident que cela n’avait jamais été fait ! Ainsi est née la ID Two, première montre sous vide.

Certes, le marketing horloger est parsemé de « révolutions », d’ « innovations décisives », et autres « avancées sans précédent ».

Pourtant, cette fois-ci, Cartier semble bien ouvrir une voie jusqu’à présent totalement vierge. Le concept de vide d’air n’a rien de nouveau, mais son application horlogère semble aujourd’hui si évidente que l’on peut se demander comment ne pas l’utiliser à l’avenir.

Pourquoi ?

Parce que le gain est tangible : 32 jours de réserve de marche !

Cartier n’est pas le premier à tenter de tels records d’autonomie. Cependant, la démarche consistait jusqu’à présent à surdimensioner ou multiplier les barillets. 

Ainsi, la Quenttin de Jacob & Co atteint ainsi 31 jours avec 7 barillets en série ( !) pour la modique somme de 280.000 euros.

 

La Lange & Söhne 31 fait de même mais avec 2 barillets géants nantis de ressorts 5 à 10 fois plus longs que la moyenne. Un bijou à plus de deux fois moins cher : 130.000 euros.

 

La Rebellion T1000 est un astucieux compromis, avec 6 barillets dans l’esprit de Jacob & Co, et un mécanisme de remontage tel celui de la Lange & Söhne, pour arriver à 41 jours de réserve de marche. Le prix descend cette fois à 69.000 euros.

 

Cartier va donc un cran plus loin car son approche ne se concentre pas sur cette démultiplication des composants, mais sur l’optimisation de leur environnement : l’air (supprimé) et les matériaux (repensés).

A ce titre, Cartier a notamment utilisé la fibre de verre pour le ressort de barillet, une première.

 

L’ID 2 ouvre probablement une nouvelle ère, même si la pièce reste une concept watch.

Reste toutefois une question en suspens : quid de l’entretien et donc de l’ouverture d’un boitier...sous vide ?

 

la Quenttin de Jacob & Co

La Lange & Söhne 31

La Rebellion T1000 

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

21/06 : Vente de Montres de collection chez Tajan

Le 21 juin 2016, la Maison Tajan dispersera à Paris 150 montres de collection lors de sa vente aux enchères d’été. Parmi elles, notons le lot qui figure en couverture (n° 109) : un Cosmograph Daytona en or jaune, estimé en prix de départ à 50.000 euros.

Lire la suite

Les tendances du SIHH 2016

En janvier à Genève, Le SIHH (Salon International de la Haute Horlogerie) ouvre les “hostilités” de l’année horlogère. Les grandes nouveautés des manufactures du groupe Richemont y sont dévoilées. Nicolas Dembreville   Comme les Protestants se sont séparés des Catholiques au...

Lire la suite

Les tendances du SIHH 2016

En janvier à Genève, Le SIHH (Salon International de la Haute Horlogerie) ouvre les “hostilités” de l’année horlogère. Les grandes nouveautés des manufactures du groupe Richemont y sont dévoilées. Nicolas Dembreville   Comme les Protestants se sont séparés des Catholiques au...

Lire la suite

Vente prestige de noël chez Tajan

La Maison Tajan, située dans le 8ème arrondissement à Paris, dispersera mardi prochain, le 15 décembre 2015, à 18h00, quelques 200 lots de montres, boutons de manchette, stylos et autres objets de collections. Petit tour d’horizon des lots incontournables présentés lors de cette vente...

Lire la suite

2 février 2015 à 19:16

SIHH : Cartier, gardien de l’élégance horlogère

  Il y a le SIHH et il y a Cartier. La marque occupe à elle seule près de la moitié du Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH), au même titre qu’elle génère à elle seule près de la moitié des revenus horlogers de son propriétaire, le groupe Richemont. Mais le tout n’est...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

30 novembre 2017 à 19:08

Garmin fēnix chronos : La montre de tout les superlatifs !

Une première, nous testons une montre connectée sur Le Guide des Montres, mais pas n’importe laquelle, déjà il s’agit d’une Garmin, connue à la base comme étant la montre du sportif par excellence. Autant commencer par ce qu’il y a de mieux non ? Ce qui saute aux yeux une fois que...

Lire la suite

11 mai 2017 à 13:01

G-SHOCK MRG-G1000B-1ADR : L’art Japonais selon G-SHOCK !

Comme un bon vieux Kurosawa (réalisateur du film « Les 7 Samouraïs »), les G-SHOCK sont devenues au fil du temps des « classiques »,  prêtes à tout faire sans que son propriétaire ne se soucie de leur fiabilité ou de leur état. Un bonheur. Les japonais sont connus pour créer des...

Lire la suite

10 février 2017 à 19:26

Breguet Type XX1 ref 3817 : Néo-vintage !

Modèle iconique de Breguet et véritable emblème dans le domaine de l’aviation civil et militaire, le Type XX est une institution à lui seul. Commandé successivement par l’armée de l’Air et l’Aéronautique navale françaises jusqu’au début des années 80, ce n’est pas seulement...

Lire la suite

22 novembre 2016 à 00:16

G-Shock : la story et la nouvelle MRG

Casio : la G-Shock story ! A l’aube des années 80 pour les jeunes c’est plus le même deal pour celui qui traîne dans la rue ou pour celui qui travaille sur un chantier… (Suprême intro) L’homme moderne qui veut porter sa montre en toutes conditions n’a pas vraiment l’embarras du...

Lire la suite

Baume & Mercier Capeland Shelby Cobra

La marque réitère son partenariat avec les Cobra de Caroll Shelby. Cette association auto/tocante donne encore naissance à une chouette montre, mais à des kilomètres de l’ADN de Baume & Mercier. Alors, nouvelle direction maîtrisée ou conduite en plein brouillard ? Nicolas...

Lire la suite