Richard Mille Coup de cœur

9 septembre 2014 à 12:29

Chantilly Arts & Elégance Richard Mille : Une réussite !

 

Plus de 500 véhicules de collection, 10 concepts cars, 300 journalistes, 30 hectares à disposition : le 1er Concours d’Elégance automobile signé Richard Mille n’avait pas fait les choses à moitié. Le week-end dernier, au Château de Chantilly, l’horloger tenait sa première grand-messe auto-rétro. Une première édition baignée de soleil qui devrait, en théorie, en appeler de nouvelles.

 

Charmes vintages et chromes rutilants

L’automobile de collection n’est pas le terrain de jeu favori de Richard Mille. L’homme est plutôt reconnu comme amateur de sensations fortes, d’extravagances techno-horlogères. Pourtant, c’est bien de belles autos des années 30 à 70 qu’il s’agissait ce week-end, dans le cadre d’une garden party où seule comptait l’élégance.

 

Pour une fois, Rolls-Royce, DelahayeMaserati et bien d'autres ont donc pris le pas sur les pistardes body buildées dont « RM » est coutumier. Malgré cela, quelques bolides sont parvenus à se frayer un chemin sur les parterres dessinés par Le Nôtre, comme pour mieux rappeler leur allégeance au seigneur Mille.

 

Hormis ces exceptions, la règle allait aux généreuses courbes des années folles et de coupés italiens de la belle époque. Toutes furent exposés dans l’immense cadre du château de Chantilly, dont le grand public fut l’hôte principal le temps d’un dimanche. Avec, à l’issue de cette journée, le traditionnel Concours d’élégance à proprement parler : sous l’œil expert de 40 jurés, berlinettes et coupés sport ont paradé, offrant aux VIP et spectateurs un défilé peu commun dans l’illustre château Renaissance. 

 

 

Rétro-virage ?

Doit-on voir en cette manifestation un virage rétro chez Richard Mille ? L’idée, quoique séduisante, reste peu probable. La marque a forgé son identité sur ses modèles racing, squelettés à outrance, porteurs d’innovations horlogères telles le capteur de G ou les tourbillons suspendus. La collection actuelle reste sportive, technique, et les nombreux clients venus assister à l’événement confirment leur attachement à cette ligne directrice.

 

En revanche, la large adhésion du monde automobile à ce Concours d’Elégance change la donne. Habitué des paddocks, Richard Mille s’est offert une seconde vie dans le cœur des clubs d’amateurs, et pas des moindres : Maserati, Ferrari, Jaguar, Mustang, Aston Martin, Rolls Royce et autres Bugatti. Maserati avait d’ailleurs choisi l’occasion pour fêter ses 100 ans. Et Bugatti pour sortir la Royale, ou Type 41, qui symbolise toute la démesure dont le constructeur est alors capable dans les années 20. Avec son monumental 8 cylindres de près de 13 litres de cylindrée, cette véritable sculpture roulante de 2,5 tonnes peut dépasser, à l’époque, les 232 km/h ! Un objet unique au monde, évidemment présenté Hors Concours

 

 

Le rendez-vous n’a pas encore été pris pour 2015. On attend toutefois l’annonce, tant le succès fut au rendez-vous. Les 27°C au soleil ont largement contribué à la réussite de cette première édition. Un tel show en plein air reste toutefois un pari météorologique risqué, une simple pluie pouvant ruiner des mois de travail concentrés en seulement quelques heures. Une affaire à suivre de près, alors que les fans de l’automobile commencent leur migration automnale vers la Porte de Versailles, théâtre autrement moins gracieux du prochain Mondial de l’Auto...

 

Olivier Müller

 

Visuels © David Carteron, Le Guide des Montres

 

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

6 mars 2017 à 17:45

Au poignet : l'incroyable RM 50-03 McLaren F1

Présentée lors du SIHH 2017, la RM 50-03 McLaren F1 est une fois de plus un concentré de ce qui se fait de plus technique dans le monde de l’horlogerie allié cette fois-ci avec le pape de la formule 1, Mc Laren. McLaren F1 + Richard Mille = l’équation évidente ! Première expression...

Lire la suite

10 mars 2016 à 20:12

Décollage immédiat avec la Richard Mille RM 50-02

La RM 50-02 en forme de hublot d’Airbus, invite à un petit voyage dans les airs. Elle propulse celui qui la contemple au milieu des stratus et des cumulo-nimbus. Avec cette montre, Richard Mille prouve une nouvelle fois son incroyable créativité et sa capacité à se renouveler sans...

Lire la suite

7 janvier 2016 à 16:06

RM 67-01 : une Richard Mille régime minceur

C’est la première fois que l’horloger contemporain Richard Mille, “se frotte” à la montre extraplate. L’élégante RM 67-01, aussi filiforme qu’un Top Model, fait souffler un vent de modernité sur cette catégorie plutôt “tradi”. Nicolas Dembreville   En général, les montres...

Lire la suite

18 septembre 2015 à 12:37

2015 : année érotique pour Richard Mille !

Richard Mille fait une nouvelle fois parler de lui ! Cette fois-ci, le spécialiste de la haute voltige horlogère nous présente sa montre dite « coquine », la RM69 Tourbillon Érotique. Un nom soigneusement choisi et fait référence à la production de montres érotiques existantes depuis...

Lire la suite

5 septembre 2015 à 21:05

Chantilly Arts & Elegance Richard Mille 2015

Après un succès sans précédent, c’est avec grande impatience que nous attendions l’édition 2015 de l’événement dédié à l’élégance et l’automobile, Chantilly Arts & Elégance Richard Mille. Ce dimanche 6 septembre sera la journée de la rencontre entre concours automobile,...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

22 mars 2018 à 16:12

Tudor Black Bay Fifty-Eight : la meilleure des Black Bay ?

Voici un de nos coups de cœur Basleworld 2018, la Black Bay Fifty-Eight (référence M79030N-002) pour une raison simple, ses proportions ! Outre le fait qu’elle se rapproche beaucoup de la Submariner référence 7924 gros remontoir (aka Big Crown), ce qui est déjà une excellente nouvelle,...

Lire la suite

9 décembre 2016 à 20:02

G-SHOCK Part 2 : laissez passer les professionnels !

Air / Mer / Terre : Trio c’est 3 fois plus Casio … La marque nippone ne se contente pas uniquement de concevoir des montres solides pour le bonheur des cascadeurs urbains. Au  même titre que la plus célèbre des marques horlogères suisse au cours des années 50, 60, 70 qui va mettre au...

Lire la suite

21 mars 2016 à 12:47

Rolex Cosmograph Daytona ref 116500LN : le cru 2016

Petit retour en arrière,  Baselworld 2013 : les passionnés de Rolex du monde entier attendent impatiemment LE nouveau Daytona qui doit célébrer les 40 ans (1963-2013) de la montre la plus iconique de la marque à la couronne. Malheureusement rien ne se passe concernant le modèle en acier,...

Lire la suite

2 mars 2016 à 19:57

La déferlante Overseas de Vacheron Constantin

Vacheron Constantin a frappé fort en lançant une gamme de cinq nouvelles Overseas très réussies. Cette vedette a été encensée par le petit monde horloger lors du dernier salon SIHH. Cela prouve qu’on peut être une respectable manufacture pluri-centenaire et concevoir de belles montres...

Lire la suite

15 janvier 2016 à 13:18

Parmigiani Fleurier Tonda 1950 tourbillon : tradition contemporaine

L’horlogerie semble compliquée de loin ; et pourtant, on peut résumer l’acte d’achat à un mot : l’esthétique. Une esthétique réussit, c’est un mélange de tradition et d’éléments plus moderne. Dans l’article suivant, nous allons vous expliquer pourquoi la Parmigiani Fleurier...

Lire la suite