Chaumet Au fil de l'actualité

10 décembre 2013 à 20:58

Nouvelles Liens de Chaumet

Cela faisait un certain temps que Chaumet avait délaissé l’horlogerie d’entrée de gamme pour dames. Rien de péjoratif à « l’entrée de gamme », mais simplement le constat qu’il n’était pas possible pour une femme de s’offrir une montre Chaumet sans entrer de plain pied dans les pièces compliquées (le récent tourbillon Hortensia) ou serties (la collection « Attrape-moi...si tu m’aimes »). Le segment avait donc été préempté par Van Cleef & Arpels, Dior, et même Mauboussin – en somme, par la plupart des autres enseignes de la place Vendome !

 

Ce temps d’absence n’a toutefois pas été inutile à la marque puisqu’il lui a permis de développer d’importantes autres collections, comme les Hortensia ou Attrape-moi précitées mais aussi, côté homme, les emblématiques Dandy, lesquelles ont définitivement fait leur place dans l’horlogerie masculine de luxe, aux côté de Dior (Chiffre Rouge), par exemple.

 

Le retour à l’horlogerie féminine se fait par les Liens. Ni la collection ni le motif ne sont nouveaux. Côté collections, les premières Liens dataient des années 1980, serties. Depuis, la gamme n’avait pas vraiment évolué. Côté motif, en revanche, Chaumet l’a largement utilisé dans de multiples créations : bagues, boucles d’oreilles, colliers, etc. C’est ce qui permet à la marque de revenir avec un garde-temps inspiré du même motif sans quitter son histoire.

 

De l’or sinon rien

La Liens se décline en six modèles. Les variations se font sur le bracelet (acier, cuir), sur le sertissage et sur la boîte (or ou acier). Ces différentes combinaisons prennent place dans un discret boîtier de 33 mm, équipé d’un mouvement mécanique de base Sellita. Entre 4h et 5h, on trouve également une petite date – discrète mais d’une taille si réduite qu’elle en devient parfois difficilement lisible.

 

De toutes les versions, on préférera sans nulle hésitations les versions or, serties ou non, et avec bracelet cuir. Le motif des liens, qui s’incarne par un croisillon sur le flanc de la boîte, est subtil et discret, sans être d’un design révolutionnaire. Les reflets dorés le serviront à son meilleur intérêt, là où l’acier le cantonnera dans un certain conformisme que l’on n’attend pas d’une maison joaillière du rang de Chaumet. Le choix du bracelet cuir, lui, s’explique par l’usage quotidien que l’on attend de la Liens – et où un bracelet acier brillant sera rapidement et irrémédiablement marqué et griffé.

 

Les versions or et / ou serties se positionnent entre 11 900 euros et 14 500 euros. On est bien loin, ici, des 3 750 euros de la version acier de base. On reconnaît toutefois à Chaumet le mérite de vouloir adresser la clientèle la plus large possible avec un tel premier prix. Pour autant, on préférera malgré tout les versions or pour que la Liens exprime pleinement son potentiel.

 

Olivier Müller

 

Visuels © Chaumet, David Carteron / Delos Communications

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

Montres de luxe pour femmes

  L’horlogerie féminine gagne du terrain. Pourquoi ? Deux raisons possibles : soit les femmes cultivent un goût croissant pour la belle horlogerie...soit les marques daignent enfin leur adresser une offre décente !   C’est probablement la seconde option qui s’affirme aujourd’hui....

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

30 novembre 2017 à 19:08

Garmin fēnix chronos : La montre de tout les superlatifs !

Une première, nous testons une montre connectée sur Le Guide des Montres, mais pas n’importe laquelle, déjà il s’agit d’une Garmin, connue à la base comme étant la montre du sportif par excellence. Autant commencer par ce qu’il y a de mieux non ? Ce qui saute aux yeux une fois que...

Lire la suite

11 mai 2017 à 13:01

G-SHOCK MRG-G1000B-1ADR : L’art Japonais selon G-SHOCK !

Comme un bon vieux Kurosawa (réalisateur du film « Les 7 Samouraïs »), les G-SHOCK sont devenues au fil du temps des « classiques »,  prêtes à tout faire sans que son propriétaire ne se soucie de leur fiabilité ou de leur état. Un bonheur. Les japonais sont connus pour créer des...

Lire la suite

10 février 2017 à 19:26

Breguet Type XX1 ref 3817 : Néo-vintage !

Modèle iconique de Breguet et véritable emblème dans le domaine de l’aviation civil et militaire, le Type XX est une institution à lui seul. Commandé successivement par l’armée de l’Air et l’Aéronautique navale françaises jusqu’au début des années 80, ce n’est pas seulement...

Lire la suite

22 novembre 2016 à 00:16

G-Shock : la story et la nouvelle MRG

Casio : la G-Shock story ! A l’aube des années 80 pour les jeunes c’est plus le même deal pour celui qui traîne dans la rue ou pour celui qui travaille sur un chantier… (Suprême intro) L’homme moderne qui veut porter sa montre en toutes conditions n’a pas vraiment l’embarras du...

Lire la suite

21/06 : Vente de Montres de collection chez Tajan

Le 21 juin 2016, la Maison Tajan dispersera à Paris 150 montres de collection lors de sa vente aux enchères d’été. Parmi elles, notons le lot qui figure en couverture (n° 109) : un Cosmograph Daytona en or jaune, estimé en prix de départ à 50.000 euros.

Lire la suite