Breitling Au fil de l'actualité

23 août 2013 à 18:40

Breitling Navitimer Cosmonaute : la Blacksteel en trop ?

Il est toujours délicat de s’atteler au lifting d’une icone. Certes, Breitling est coutumier de l’exercice avec sa Navitimer. Le célèbre chronographe s’est déjà vu offrir de multiples parures, la dernière étant la Blue Sky pour fêter ses 60 ans.

Aujourd’hui, Breitling renouvelle l’exercice avec une version intégralement noire. Elle prend la suite de la série limitée parue en 2012 pour célébrer les trois orbites autour de la Terre réalisées par Scott Carpenter à bord de la capsule Aurora 7, le 24 mai 1962. Après la série limitée parue en 2012 pour les 50 ans de ce vol historique, Breitling édite cette nouvelle Navitimer Cosmonaute Blacksteel (1000 ex.)

Le cadran et les compteurs du chronographe affichent la même couleur, rehaussée par des indications luminescentes et de petites aiguilles rouges.

Cette Navitimer est, comme toujours depuis que Breitling est manufacture, propulsée par un calibre maison, ici le B02. Il est certifié chronomètre par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres). Il présente les deux particularités fidèles au modèle d’origine: un système de remontage manuel et un affichage sur 24 heures.

Notre avis

Il est difficile d’émettre une réserve sur la variante d’un modèle iconique sans passer pour un conservateur réactionnaire. Il n’empêche. Breitling poursuit son exploitation sans fin du filon « all black ». Certes, on ne peut reprocher à la marque sa cohérence : on retrouve sur cette Navitimer les mêmes codes esthétiques que sur les premières Super Avenger « Blacksteel » : fond noir, aiguilles rouges, bracelet caoutchouc, larges aiguilles luminescentes, etc. Pour autant, on ne semble pas voir la fin de ces séries limitées – il devient plus rapide de compter les modèles non déclinées « Blacksteel » que d’énumérer ceux qui en ont bénéficié.

En parallèle, on peut regretter le manque d’audace et l’inclinaison trop évidente envers la facilité commerciale d’une finition qui, de toute évidence, rencontre un grand succès. Qui plus est, on ne saisit pas bien l’intérêt d’une nouvelle série limitée pour les...51 ans du vol de Carpenter. Doit-on s’attendre à une nouvelle mouture pour les 52 ans, les 53 ans, etc. ?

Enfin, malgré le charme esthétique de la pièce, il ne faut pas négliger la vocation première d’une Breitling : « Instruments for professionals ». Or une montre ‘full blackne sera jamais le choix d’un pilote, pour des raisons évidentes de lisibilité dans le cockpit – a fortiori dans l’espace ! Les anciens modèles avaient d’ailleurs toujours préservé la bichromie des cadrans, non sans raisons. Aujourd’hui, a près de 8000 euros la pièce, on est tenté de passer son tour.

Olivier Müller

Visuels © Breitling

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

14 juillet 2015 à 19:33

Breitling : 130 ans en 12 dates clés

Breitling a fêté cette année ses 130 ans. La marque au B ailé a présenté un certain nombre de pièces majeures, notamment celles marquant les 30 ans de la renaissance de son Chronomat. Le Guide des Montres vous propose un aperçu des grandes dates qui ont marqué l’histoire de Breitling....

Lire la suite

1 juin 2015 à 23:20

Breitling Navitimer AOPA

Un double mythe revoit le jour : la Navitimer d’une part, et l’illustre blason de l’AOPA d’autre part. Tout deux sont aujourd’hui réunis pour une série très exclusive de 500 pièces signées Breitling. L’histoire qui lie ces deux pionniers n’est pas nouvelle. La Breitling...

Lire la suite

16 avril 2015 à 21:01

Breitling : en l’air, en mer et...connectée

Breitling deviendrait-elle enfin raisonnable ? La manufacture, après avoir sorti pléthore de modèles dans les 10 derniers mois, a effectué à Baselworld un tir groupé d’une salvatrice efficacité. Breitling concentre essentiellement son feu sur l’aéronautique, mais ne rechigne pas à...

Lire la suite

Salon Les Montres

  Cette 11ème édition réunit 15 des plus belles marques horlogères de luxe, A. Lange & Söhne, Breitling, Baume et Mercier, Bell & Ross, BRM, Chanel, Hermès, Jaeger-LeCoultre, Panerai, Hublot, Pequignet, Poiray, Tag Heuer ainsi que le fabricant de bracelets de montre Bouveret.   Les...

Lire la suite

10 septembre 2014 à 16:01

Breitling : quatre coups de Colt

  Après avoir largement rafraichi ses gammes phares à Baselworld, la Navitimer et la Chronomat, Breitling s'attaque à son entrée de gamme : la Colt. Le modèle né dans les années 1980 avait été quelque peu mis de côté, le temps pour la manufacture de se concentrer sur son haut de gamme...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

30 novembre 2017 à 19:08

Garmin fēnix chronos : La montre de tout les superlatifs !

Une première, nous testons une montre connectée sur Le Guide des Montres, mais pas n’importe laquelle, déjà il s’agit d’une Garmin, connue à la base comme étant la montre du sportif par excellence. Autant commencer par ce qu’il y a de mieux non ? Ce qui saute aux yeux une fois que...

Lire la suite

11 mai 2017 à 13:01

G-SHOCK MRG-G1000B-1ADR : L’art Japonais selon G-SHOCK !

Comme un bon vieux Kurosawa (réalisateur du film « Les 7 Samouraïs »), les G-SHOCK sont devenues au fil du temps des « classiques »,  prêtes à tout faire sans que son propriétaire ne se soucie de leur fiabilité ou de leur état. Un bonheur. Les japonais sont connus pour créer des...

Lire la suite

10 février 2017 à 19:26

Breguet Type XX1 ref 3817 : Néo-vintage !

Modèle iconique de Breguet et véritable emblème dans le domaine de l’aviation civil et militaire, le Type XX est une institution à lui seul. Commandé successivement par l’armée de l’Air et l’Aéronautique navale françaises jusqu’au début des années 80, ce n’est pas seulement...

Lire la suite

22 novembre 2016 à 00:16

G-Shock : la story et la nouvelle MRG

Casio : la G-Shock story ! A l’aube des années 80 pour les jeunes c’est plus le même deal pour celui qui traîne dans la rue ou pour celui qui travaille sur un chantier… (Suprême intro) L’homme moderne qui veut porter sa montre en toutes conditions n’a pas vraiment l’embarras du...

Lire la suite

21/06 : Vente de Montres de collection chez Tajan

Le 21 juin 2016, la Maison Tajan dispersera à Paris 150 montres de collection lors de sa vente aux enchères d’été. Parmi elles, notons le lot qui figure en couverture (n° 109) : un Cosmograph Daytona en or jaune, estimé en prix de départ à 50.000 euros.

Lire la suite