F.P. Journe Coup de cœur

2 juillet 2013 à 18:40

F.P. Journe : L'interview (dans l’intimité du nouveau QP)

La sortie d’un nouveau QP (Quantième Perpetuel) est toujours un événement dans le microcosme horloger. Si les grands groupes possèdent tous de nombreux calibres offrant cette complication, c’est un exercice qui demande pour les indépendants un investissement tant technique que financier beaucoup plus important. Aussi, lorsqu’une manufacture telle F.P. Journe créée, de zéro, ce type de mouvement, les amateurs – et la concurrence – regarde cela de très près. Le Guide des Montres détaille l’essentiel de ce mouvement d’exception.

 

Un QP 100% inédit chez F.P. Journe

 

Pourquoi c’est important

Parce que c’est tout simplement le premier QP de chez F.P. Journe. La Manufacture avait toutefois produit une série limitée de 99 pièces il y a cinq ans pour célébrer l’anniversaire de la première Boutique F.P.Journe à Tokyo, mais, depuis, seul un calendrier annuel était proposé. Ce dernier sera d’ailleurs progressivement supprimé de l’offre au profit unique de ce nouveau QP.

Le commentaire de F.P. Journe :

L’Octa Perpétuelle était effectivement une série limitée de 99 pièces. Le boîtier de toutes les éditions anniversaires est exceptionnellement réalisé en Titane avec couronne (et / ou poussoirs) en or rose, cadran ruthénium et bracelet croco bordeaux.

Le nouveau quantième perpétuel diffère de cette édition anniversaire présentant un calendrier perpétuel à saut instantané, ce qui est plus rare, et surtout il offre une visibilité inhabituelle pour des calendriers perpétuels dont les cadrans sont toujours très chargés, et les mécanismes souvent difficiles d’utilisation.

 

Un nouveau format de boîte

 

Pourquoi c’est important

Parce que jusqu’à présent, tous les garde-temps signés F.P. Journe étaient proposés en deux tailles de boîte : 38 ou 40 mm. Le QP ouvre une nouvelle ère en proposant une pièce en 40 ou 42 mm. Le 42 mm était donc tout simplement un diamètre qui n’existait pas chez F.P. Journe, sauf pour la Grande Sonnerie et ses plus de 500 composants. Les références existantes resteront toutefois proposées dans leurs tailles d’origine, 38 ou 40 mm. Pour toutes les Octa et Souveraines, ce sera dorénavant 40 ou 42 mm.

Le commentaire de F.P. Journe :

La tendance actuelle est aux plus grandes montres, nous offrons donc pour satisfaire nos clients, les nouveaux modèles en taille 40 et 42 mm, ce qui est également le cas pour le Chronomètre Optimum. Mais je vous rassure, nos boîtiers restent ronds, en ce qui concerne la collection Souveraine, Octa ou LineSport !

 

Une pièce particulièrement lisible

 

Pourquoi c’est important

Lorsque F.P. Journe conçoit une nouvelle pièce, il commence par son cadran. La lisibilité que devra offrir le garde-temps est donc un critère placé très haut dans le cahier des charges de la manufacture. Or, pour un QP, les indications sont nombreuses. Ce nombre peut donc rapidement rendre illisible les informations essentielles de la montre. Cette nouvelle référence F.P. Journe est donc particulièrement remarquable pour la lisibilité qu’elle offre. Les guichets sont généreux, la symétrie parfaite, notamment par l’alignement de l’axe de la réserve de marche avec celui des heures / minutes. L’objectif est d’avoir une lisibilité évidente, intuitive. Pourtant, atteindre par exemple ce parfait alignement n’a pas été sans poser de nombreux défis techniques.

Le commentaire de F.P. Journe :

Le cahier des charges pour ce quantième perpétuel était d’offrir une esthétique distincte de tous  les quantièmes perpétuels existants en offrant une visibilité parfaite une grande facilité d’utilisation. Il présente de surcroît un calendrier à saut instantané, ce qui est également plus rare. Le Quantième Perpétuel offre, au contraire des quantième perpétuels dont les cadrans sont souvent très chargés, une grande visibilité avec des affichages par guichets. Il présente de grandes ouvertures pour le calendrier des jours et des mois, ainsi qu’une grande date à 2 disques, une spécificité de la maison. L’utilisation devait également être simplifiée, aussi tous les réglages se font par la couronne, excepté la correction rapide des mois qui se fait par un levier correcteur caché dans la corne à 13h00. Et ceci bien sur au prix de défis techniques mais nous n’avons aucun intérêt à produire les mêmes montres que les autres maisons horlogères.

 

Une pièce qui bénéficie de toute l’histoire de la manufacture

 

Pourquoi c’est important

F.P. Journe est l’une des rares maisons à effectuer des mises à jour de ses mouvements : lorsqu’une pièce revient en atelier pour une raison donnée, l’horloger qui en a la charge va procéder, outre les opérations requises, à certaines opérations complémentaires destinées à optimiser encore davantage le mouvement. Ces mises à jour sont dictées par M. Journe lui-même, qui fait littéralement vivre et évoluer ses mouvements au fil des années et ne cesse de les perfectionner. Le nouveau QP, en tant que dernière création de la manufacture (mouvement Octa 3), bénéficie donc de toutes les évolutions de mouvements issues des créations antérieures de la manufacture.

 

Le commentaire de F.P. Journe :

Oui c’est exact, nous sommes la seule manufacture à offrir une mise à jour de nos calibres lors d’un retour d’une montre pour un service complet. C’est l’un des avantages d’être une maison horlogère indépendante. Nos calibres évoluent en fonction des derniers perfectionnements, et étant au service de nos clients, nous cherchons en permanence à  leur offrir le meilleur service possible.

 


Un QP au réglage de mois inédit

 

Pourquoi c’est important

Dans la même perspective que le simplicité de lecture, celle du réglage de la pièce doit l’être tout autant. C’est particulièrement important pour un QP où le nombre de corrections peut générer un nombre de commandes rapidement conséquent – à tel point que certaines maisons proposent des garde-temps que même leur propriétaire ne peut régler. L’optique de F.P. Journe est diamétralement opposée : un enfant doit pouvoir régler son QP. Aussi, la couronne à trois positions permet d’ajuster date, heure et jour, ainsi que de procéder au remontage manuel le cas échéant. Pour les mois, la manufacture a développé – et breveté – un système de levier dissimulé sous la corne supérieure gauche. Il ne requiert aucun outil pour être actionné.

C’est également important car cela évite, contrairement à d’autres QP d’autres marques offrant par exemple un micro-poussoir à manipuler avec un stylet, que le propriétaire ne puisse détériorer sa pièce en utilisant un outil non adapté – de la pointe de stylo à celle du trombone, le plus souvent…

Le commentaire de F.P. Journe :

Notre désir était de faire un QP ne nécessitant l’usage d’aucun outillage particulier. Ce levier correcteur protégé et caché à l’intérieur de la corne à 13 heures facilite ainsi  le réglage sur 4 ans en cas d’erreur de manipulation et permet un usage sans outillage spécifique.

 

Olivier Müller 

 

Visuels : David Carteron / Delos Communciations

 

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

25 septembre 2014 à 20:45

Nouveautés F.P. Journe

  Pour la rentrée, la manufacture F.P. Journe propose de nouvelles versions de ses garde-temps. S’il n’y a pas de nouveauté à proprement parler en termes de complications, les deniers liftings de la marque n’en sont pas moins dignes d’intérêt, chacun dans leur catégorie.   Le...

Lire la suite

4 mars 2014 à 20:39

F.P. Journe : 2014, année Elégante

Il souhaitait une pièce féminine, élégante et précise. Après huit ans de recherches, F.P. Journe présente sa première collection pour dames, l’ « Elégante ».   Contre toutes attentes, la manufacture n’a pas présenté un modèle mécanique. Elle a œuvré dans le sens de...

Lire la suite

29 octobre 2013 à 18:29

F.P. Journe, 30 ans plus tard

En 1983, François-Paul Journe réalise sa première montre de poche à tourbillon. En 2013, il s’apprête à en fêter les 30 ans avec une édition limitée de 99 exemplaires d’une pièce devenue, entre temps, une montre bracelet. Cette réalisation est fidèle en de nombreux points à...

Lire la suite

Hommages à la raison

Avec le temps, les montres ont grandi au point de devenir parfois trop voyantes, inconfortables et « m ‘as-tu vu ». Certaines manufacture redeviennent raisonnables et proposent des modèles de moins de 40 mm de diamètre… Bien vu ! Par Hervé Borne Objet statutaire par excellence, la...

Lire la suite

Belles Montres ronronne

Certains appelleront ça l'âge de raison, d'autres, le chant du cygne. Toujours est-il que la 6ème édition de Belles Montres, à Paris, salon incontournable de l'horlogerie, semble s'être quelque peu assagie après la fougue des premières années. Au premier jour, la fréquentation des...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

22 mars 2018 à 16:12

Tudor Black Bay Fifty-Eight : la meilleure des Black Bay ?

Voici un de nos coups de cœur Basleworld 2018, la Black Bay Fifty-Eight (référence M79030N-002) pour une raison simple, ses proportions ! Outre le fait qu’elle se rapproche beaucoup de la Submariner référence 7924 gros remontoir (aka Big Crown), ce qui est déjà une excellente nouvelle,...

Lire la suite

6 mars 2017 à 17:45

Au poignet : l'incroyable RM 50-03 McLaren F1

Présentée lors du SIHH 2017, la RM 50-03 McLaren F1 est une fois de plus un concentré de ce qui se fait de plus technique dans le monde de l’horlogerie allié cette fois-ci avec le pape de la formule 1, Mc Laren. McLaren F1 + Richard Mille = l’équation évidente ! Première expression...

Lire la suite

9 décembre 2016 à 20:02

G-SHOCK Part 2 : laissez passer les professionnels !

Air / Mer / Terre : Trio c’est 3 fois plus Casio … La marque nippone ne se contente pas uniquement de concevoir des montres solides pour le bonheur des cascadeurs urbains. Au  même titre que la plus célèbre des marques horlogères suisse au cours des années 50, 60, 70 qui va mettre au...

Lire la suite

21 mars 2016 à 12:47

Rolex Cosmograph Daytona ref 116500LN : le cru 2016

Petit retour en arrière,  Baselworld 2013 : les passionnés de Rolex du monde entier attendent impatiemment LE nouveau Daytona qui doit célébrer les 40 ans (1963-2013) de la montre la plus iconique de la marque à la couronne. Malheureusement rien ne se passe concernant le modèle en acier,...

Lire la suite

10 mars 2016 à 20:12

Décollage immédiat avec la Richard Mille RM 50-02

La RM 50-02 en forme de hublot d’Airbus, invite à un petit voyage dans les airs. Elle propulse celui qui la contemple au milieu des stratus et des cumulo-nimbus. Avec cette montre, Richard Mille prouve une nouvelle fois son incroyable créativité et sa capacité à se renouveler sans...

Lire la suite