Audemars Piguet Coup de cœur

23 juin 2011 à 19:28

Audemars Piguet Royal Oak Squelette ref 15305

 

Une créativité maitrisée

 

Résolument contemporain, le modèle Royal Oak Automatique squelette d’Audemars Piguet puise sa force dans une réelle alliance de tradition et de modernité.

 

Exercice de style unique, l’art du squelettage reste l’apanage d’une poignée de Manufactures horlogères. Cet art très particulier requiert en effet un savoir-faire aussi technique qu’artistique. Technique car squeletter un mouvement, c’est prendre garde à conserver sa structure pour maintenir sa précision et sa fiabilité.

 

Artistique car cet ajourage des composants s’accompagne d’un travail de décoration d’une extrême minutie dont la réalisation nécessite doigté et expérience.

 

Audemars Piguet est reconnue de longue date pour l’exceptionnelle qualité de ses mouvements squelette. La Manufacture du Brassus s’est en effet distinguée à maintes reprises dans cet exercice délicat. La nouvelle Royal Oak Automatique squelette s’inscrit donc dans cette logique, quand bien même ce calibre a été réalisé dans un esprit très différent.

 

Ce squelette résolument moderne est en ligne avec une évolution stylistique, plus architecturale, plus contemporaine. Les finitions haut de gamme, exécution sobre et traits tirés, rappellent le traitement de surface du boîtier, le satinage de la lunette.Un mouvement squelette réinventé.

 

À l’origine de cette Royal Oak Automatique squelette, un constat simple : cet exercice de haute voltige horlogère se devait d’être réinventé avec audace et créativité pour toucher une nouvelle clientèle.

 

Dans cette perspective, le travail réalisé par Audemars Piguet lors de la mise au point du nouveau calibre 3129 qui équipe la Royal Oak Automatique squelette a clairement pris le parti de la rupture: lignes pures et contemporaines pour une création à contre-courant des modèles squelettes traditionnels, capables de sublimer la collection Royal Oak à laquelle il était destiné.

 

Au final, un découpage sobre et épuré, un satinage droit sur la platine et sur les ponts, une intensification des couleurs, du contraste et des nuances grâce au travail d’anglage réalisé entièrement à la main. La palette chromatique s’étend quant à elle du gris à l’anthracite. Cette dernière couleur, aussi sobre qu’élégante, est obtenue grâce à un traitement de surface galvanique anthracite.Ces dominantes de gris contrastent avec la couleur des rouages en laiton doré et celle de la masse oscillante en or massif 22 carats, elle aussi squelettée et frappée du monogramme AP.

 

Ce nouveau calibre automatique 3129 tout de gris vêtu est aussi particulièrement mis en valeur par le boîtier qui l’abrite : outre un fond transparent, ce boîtier de 39 mm de diamètre étanche à 50 mètres dispose d’un cadran anthracite entièrement ajouré avec index appliques facettés en or.

 

Une base mouvement d’une exceptionnelle qualité

 

Si le calibre 3129 est un squelette de haute volée, il doit aussi ce caractère à la qualité et à la fiabilité du mouvement de base dont il est issu, le calibre Audemars Piguet 3120. Ce mouvement mécanique à remontage automatique a été entièrement conçu, développé et réalisé par la Manufacture Audemars Piguet. Sa grande fiabilité et les constantes améliorations qu’il intègre en font un élément transversal à toutes les collections, des classiques Jules Audemars aux plus sportives Royal Oak.

 

Parmi les spécificités techniques du calibre 3129 et ses 253 composants affichant les heures, les minutes et la seconde au centre, il faut notamment retenir son pont de balancier traversant qui lui assure une exceptionnelle résistance aux chocs et sa seconde au centre à entraînement direct évitant tout chevrotement de l’aiguille. Quant au réglage, il est particulièrement stable dans le temps grâce à l’utilisation d’un balancier à inertie variable doté de 8 masselottes. Côté confort enfin, le calibre 3129 dispose d’une fonction stop-seconde afin de faciliter la mise à l’heure, ainsi que d’une réserve de marche de 60 heures.

 

Disponible en deux versions, acier sur bracelet acier avec boucle déployante dans le même matériau ou or rose 18 carats sur bracelet alligator avec boucle déployante en or rose, la nouvelle Royal Oak Automatique squelette est une nouvelle démonstration de la maîtrise absolue du squelette par Audemars Piguet.

 

Une figure de style que la Manufacture du Brassus domine d’autant plus qu’aujourd’hui elle la réinvente.

 

 

ACTUALITÉS DE LA MARQUE

Toutes les actualités de la marque

2 décembre 2017 à 15:51

Les dessous de la création de la Royal Oak !

Etant un fervent admirateur de la Royal Oak, 1ère génération (ref 5402), j’ai souhaité partager avec vous cet excellent article très documenté de Gregory Pons qui évoque pour la première fois les prémices de la création de ce modèle mythique, sujet très peu évoqué sous cet...

Lire la suite

21/06 : Vente de Montres de collection chez Tajan

Le 21 juin 2016, la Maison Tajan dispersera à Paris 150 montres de collection lors de sa vente aux enchères d’été. Parmi elles, notons le lot qui figure en couverture (n° 109) : un Cosmograph Daytona en or jaune, estimé en prix de départ à 50.000 euros.

Lire la suite

Les tendances du SIHH 2016

En janvier à Genève, Le SIHH (Salon International de la Haute Horlogerie) ouvre les “hostilités” de l’année horlogère. Les grandes nouveautés des manufactures du groupe Richemont y sont dévoilées. Nicolas Dembreville   Comme les Protestants se sont séparés des Catholiques au...

Lire la suite

22 avril 2015 à 20:02

François-Henri Bennahmias (CEO AP) : l’interview exclusive

GB : Comment voyez vous l’évolution d’Audemars Piguet dans 5 ans en terme de collection ? FHB : Nous ne ferons pas beaucoup plus de pièces qu’aujourd’hui, nous aurons changé notre distribution et serons plus orienté retail que wholesale, on aura amené 4 à 5 grandes innovations...

Lire la suite

12 février 2015 à 17:41

Audemars Piguet : un SIHH 2015 détonant

  Le millésime Audemars Piguet 2015 était probablement l’un des plus audacieux du SIHH. La marque présidée par le bouillonnant François-Henry Bennahmias pourrait bientôt renaître de ses cendres. L’homme providentiel attendu par toute une frange d’amis de la marque, qui...

Lire la suite

Actualités de la catégorie

Toutes les actualités de la catégorie

22 mars 2018 à 16:12

Tudor Black Bay Fifty-Eight : la meilleure des Black Bay ?

Voici un de nos coups de cœur Basleworld 2018, la Black Bay Fifty-Eight (référence M79030N-002) pour une raison simple, ses proportions ! Outre le fait qu’elle se rapproche beaucoup de la Submariner référence 7924 gros remontoir (aka Big Crown), ce qui est déjà une excellente nouvelle,...

Lire la suite

6 mars 2017 à 17:45

Au poignet : l'incroyable RM 50-03 McLaren F1

Présentée lors du SIHH 2017, la RM 50-03 McLaren F1 est une fois de plus un concentré de ce qui se fait de plus technique dans le monde de l’horlogerie allié cette fois-ci avec le pape de la formule 1, Mc Laren. McLaren F1 + Richard Mille = l’équation évidente ! Première expression...

Lire la suite

9 décembre 2016 à 20:02

G-SHOCK Part 2 : laissez passer les professionnels !

Air / Mer / Terre : Trio c’est 3 fois plus Casio … La marque nippone ne se contente pas uniquement de concevoir des montres solides pour le bonheur des cascadeurs urbains. Au  même titre que la plus célèbre des marques horlogères suisse au cours des années 50, 60, 70 qui va mettre au...

Lire la suite

21 mars 2016 à 12:47

Rolex Cosmograph Daytona ref 116500LN : le cru 2016

Petit retour en arrière,  Baselworld 2013 : les passionnés de Rolex du monde entier attendent impatiemment LE nouveau Daytona qui doit célébrer les 40 ans (1963-2013) de la montre la plus iconique de la marque à la couronne. Malheureusement rien ne se passe concernant le modèle en acier,...

Lire la suite

10 mars 2016 à 20:12

Décollage immédiat avec la Richard Mille RM 50-02

La RM 50-02 en forme de hublot d’Airbus, invite à un petit voyage dans les airs. Elle propulse celui qui la contemple au milieu des stratus et des cumulo-nimbus. Avec cette montre, Richard Mille prouve une nouvelle fois son incroyable créativité et sa capacité à se renouveler sans...

Lire la suite